Fermé depuis 2005, le Musée des arts et traditions populaires va être rénové par Frank Gehry

Publié le 

Fermé depuis 2005, le Musée des arts et traditions populaires va être rénové par Frank Gehry / iStock.com - Christian Mueller
Fermé depuis 2005, le Musée des arts et traditions populaires va être rénové par Frank Gehry / iStock.com - Christian Mueller

Fermé depuis 12 ans, le Musée des arts et traditions populaires situé en lisière du bois de Boulogne à Paris va être transformé en un centre culturel autour des métiers d’artisanat d’art.  Un projet monumental conçu par l’architecte Frank Gehry et intégralement financé par le groupe LVMH. 

Anne Hidalgo et Bernard Arnault, le président de LVMH, ont dévoilé hier en présence du chef de l'État et de la ministre de la Culture le projet de réhabilitation du Musée des arts et traditions populaires, fermé depuis 2005. L’édifice, qui se situe à quelques centaines de mètres seulement de l’édifice de la Fondation Louis Vuitton, sera transformé par le même architecte, Frank Gehry. Le musée, conçu en 1972 et emblématique des trente glorieuses, se compose de deux bâtiments, dont le principal, un monolithe aux lignes épurées s’étirant sur 8 étages, est aujourd’hui en partie dissimulé par des palissades.  Les collections qu’il abritait ont été transférées au MuCEM de Marseille lors de son ouverture.

Événements, concerts, ateliers d’artisans et restaurant au programme

Selon les plans du groupe LVMH, le musée des ATP se transformera en un lieu pluridisciplinaire faisant toutefois la part belle aux métiers de l’artisanat. Les salles seront réaménagées dans le but d’accueillir des événements et des concerts. Des ateliers d’artisanat d’art, un institut des métiers d’excellence et un restaurant viendront compléter les installations. 

Imaginée en collaboration avec Thomas Dubuisson, la transformation du bâtiment par Frank Gehry sera axée autour d’une réinterprétation de sa physionomie actuelle. L’extérieur sera enveloppé d’une façade de verre et la structure sera mise aux normes. Les espaces intérieurs seront entièrement repensés.

Un chantier de plus de 15 millions d’euros 

L’intégralité de la transformation est financée par le groupe LVMH. Le montant des travaux, estimé à près de 15 8 millions d’euros, pourra être en grande partie défiscalisé au titre de mécénat.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : musées et spectacles