Football : la Coupe du monde confrontera 48 pays dès 2026

Publié le 

Football : la Coupe du monde confrontera 48 pays dès 2026
Football : la Coupe du monde confrontera 48 pays dès 2026

C'est officiel : le Conseil de la FIFA, réuni le 10 janvier à Zurich, a adopté à l'unanimité le principe d'une Coupe du monde à 48 pays, contre 32 actuellement. A partir de 2026, le Mondial de football comportera donc 16 groupes de 3 équipes.

Le Mondial 2026 élargi à 48 pays

Créée en 1928 par le Français Jules Rimet, le Mondial comportait 13 participants pour sa première édition en 1930, avant de passer à 16 équipes en 1934, puis à 24 équipes en 1982. C'est depuis 1998 que 32 pays se disputent la Coupe du monde (8 groupes de 4 équipes). Ce sera encore le cas lors des prochains Mondial - organisés en 2018 en Russie et en 2022 au Qatar.
En 2026, ce seront 48 équipes qui disputeront le Mondial, soit 16 pays de plus. Votée à l'unanimité par la FIFA, cette réforme était une des promesses de Gianni Infantino, le président de la fédération internationale, lors de son élection en février dernier. Objectif : accroître l'intérêt sportif pour le Mondial, et générer des retombées financières supplémentaires.


Le nouveau format du Mondial de football 2026

Avec 48 pays, la première phase de la compétition débutera avec 16 groupes de 3 équipes. Les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour les 16es de finale.
Le Mondial 2026 devrait compter 80 matches, soit 16 de plus qu’à l’heure actuelle, mais se déroulera toujours sur 32 jours et dans 12 stades. Malgré le nombre de matchs en hausse, chaque équipe jouera le même nombre de matchs pour atteindre la finale, 7 matchs, comme c’est le cas actuellement.


Une réforme qui fait débat sur la planète foot

  • Les "pour"

Pour les uns, l'élargissement de la Coupe du monde à 48 pays permet de démocratiser cette épreuve reine avec davantage de "petits" pays qualifiés, comme ce fut le cas pour l'Euro 2016 avec 24 pays qualifiés contre 16 auparavant. Pour l'instant aucune précision n'a été apportée sur la répartition des places supplémentaires entre chaque confédération. C'est en mai 2017 que la FIFA devrait valider la nouvelle répartition des places par sous-continent. L’Europe passerait à 16 places (contre 13 aujourd'hui),  l'Afrique à 9 (contre 5), l’Asie à 8 ou 9 (contre 4 à 5).

  • Les "contre"

Pour les autres, cette décision entrainera inévitablement une baisse du niveau de jeu. Si pour le président de la Fifa Gianni Infantino "plus de pays pourront rêver", certains détracteurs pointent avant tout les intérêts économiques de la fédération, la suprématie du business spectacle au détriment du sport.

Bonus : révisez la grande histoire du football avec cette vidéo Pratiks Sports !

IFrame

Retrouvez d’autres vidéos sur la chaîne YouTube de Pratiks Sports !