High-tech : et si les poupées réalistes étaient les premiers vrais robots ?

Publié le 

High-tech : et si les poupées réalistes étaient les premiers vrais robots ? / iStock.com - the-lightwriter
High-tech : et si les poupées réalistes étaient les premiers vrais robots ? / iStock.com - the-lightwriter

Décidément, la technologie évolue de plus en plus et parfois dans des domaines inattendus. RealDoll, le spécialiste américain des poupées réalistes pour adultes travaille depuis 2015 sur une poupée sexuelle connectée baptisée Realbotix.

Installé depuis sa création en 1996 à San Marcos, dans le sud de la Californie, RealDoll est spécialisé dans la fabrication de poupées sexuelles réalistes. En 2015, l’entreprise s’est lancé le défi de concevoir une poupée connectée à l’apparence presque humaine.

Des poupées réalistes

L’entreprise américaine RealDoll est connue pour ses poupées au réalisme ahurissant. En effet, les poupées à taille humaine produites par l’entreprise ressemblent à s’y méprendre à de vraies femmes, et ce, de la tête aux pieds. Matt Mc Cullen, graphiste et sculpteur de formation, et son équipe ont perfectionné leurs techniques pour proposer aujourd’hui des poupées dotées d’une chair en silicone et d’un squelette articulé leur permettant d’adopter toutes les positions. Les modèles féminins représentent 90% de la production avec des prix variant de 4 000 $ pour les modèles de base à 70 000 $ pour une réplique de femme totalement aboutie.

Realbotix pour créer des liens

Annoncé en 2015, le projet Realbotix est en cours de développement. Il s’agit d’une poupée connectée intelligente, créée pour satisfaire sexuellement son propriétaire, mais aussi pour lui tenir compagnie. D’après Matt McCullen, l’objectif est de créer un véritable lien entre l’homme et sa compagne en silicone. L’entreprise travaille avec des ingénieurs des laboratoires Hanson Robotics pour créer cet humanoïde capable de bouger et de parler tout en restant contrôlable par son utilisateur. Ce dernier pourrait même doter sa poupée d’une personnalité s’il le souhaite. Les prix annoncés sont à la hauteur des efforts fournis par l’équipe de développement. Ainsi, la tête à elle seule coûtera près de 10 000 $ contre 30 000 à 60 000 $ pour la poupée entière.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech