High-tech : Mastodon, le nouveau réseau social qui fait bande à part

Publié le 

High-tech : Mastodon, le nouveau réseau social qui fait bande à part / iStock.com - diego_cervo
High-tech : Mastodon, le nouveau réseau social qui fait bande à part / iStock.com - diego_cervo

Symbolisé par un mammouth, Mastodon est un nouveau réseau social qui se veut être une alternative aux plateformes les plus connues comme Facebook ou Twitter. Six mois après son lancement, il compte près de 130 000 membres si bien qu’Eugen Rochko, son fondateur, a décidé de geler momentanément les inscriptions.

Mastodon suscite la curiosité des internautes comme le démontre l’augmentation de 400% du nombre d’inscrits en seulement 6 mois. Victime de son succès, ce réseau social a dû fermer les inscriptions pour ne pas exploser son serveur.

Twitter bis ?

Le fonctionnement de Mastodon s’inspire en grande partie de celui de Twitter. En effet, ses membres peuvent poster des messages courts appelés “pouets” accompagnés d’images ou de vidéos. À la différence des tweets, les textes ne sont pas limités à 140 caractères, mais à 500 signes. Comme sur Twitter, les membres peuvent suivre les profils qui les intéressent et communiquer via des messages privés.

Des petits plus

Pour des raisons de confidentialité, les messages et contenus multimédias peuvent être masqués. De plus, les pouets ne sont visibles que par les personnes qui y sont expressément mentionnées. Il suffit alors aux intéressés de cliquer sur un bouton pour les afficher. En outre, contrairement à Twitter, Mastodon est un réseau social open source. Cette particularité signifie que ceux qui maîtrisent le codage peuvent le modifier et lui donner une adresse propre. Ainsi, mastodon.xyz compte à ce jour plus de 5 500 membres contre près de 42 000 pour mastodon.social.

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech