Les perles du bac 2017

Publié le 

Les perles du bac 2017 / iStock.com - drxy
Les perles du bac 2017 / iStock.com - drxy

Qui dit baccalauréat dit candidats heureux et déçus mais aussi candidats drôles (volontairement ou malgré eux) ! Que réservent les perles du bac 2017 ? Dates et connaissances approximatives, nouveaux mots... On vous a sélectionné le meilleur (ou le pire selon les points de vue) !

Quand les lycéens ont de l’humour

Emmanuel Macron a l’art d’utiliser des expressions désuètes et les lycéens ont particulièrement retenu celle de « la poudre de perlimpinpin ». Deux exemples : « Je n’irai pas jusqu’à dire que la justice c’est de la poudre de perlimpinpin, mais cela reste un sujet à débattre. » et « La loi, la liberté, n’est-ce pas, au final, que de la poudre de perlimpinpin lancé aux yeux du peuple pour mieux le contrôler ? ».

D’autres ont parlé mondialisation, sécurité sociale et chatons :

  • « Le trou de la sécu est de plus en plus grand, au point que la France tout entière va bientôt tomber dedans. » ;

  • « Grâce à la mondialisation on peut manger autre chose que les endives au jambon de ma mère comme les souchi ou la pizza .» ;

  • « Internet permet au peuple de se divertir en regardant des vidéos de chatons sur Youtube. C’est très important pour le développement intellectuel des populations ».

Certains enfin ont joué la carte de l’humour noir et de l’ironie avec « La canicule est peut-être la solution pour résoudre le problème des retraites » et « Marquer l’histoire, c’est bien. Mais encore faut-il faire quelque chose de grandiose, comme Sarkozy en allant déjeuner au Fouquet’s ».

Quand les lycéens inventent des mots et expressions

Plus besoin de regarder la télé-réalité pour entendre des expressions et mots venus d’on ne sait où ! La preuve avec « La calomnie se répand comme une traînée de poulpes » ou encore « Le bonheur est un sentiment d’heureusité. Chacun a la caricature de son heureusité, c’est personnel. L’heureusité est la clé bonheur ».

Sans oublier « Parfois l’homme ne fait pas de progrès, il dégraisse » et « L’art est quelque chose de merveillance ».

Quand les lycéens ont quelques connaissances de base à retravailler

Il reste à certain(e)s encore un peu de révisions à faire en matière d’histoire, de géographie et de biologie.

  • « Par exemple, avant on pensait que la Terre était ronde. Maintenant, on sait qu’elle est plate » ;

  • « La France a connu trois présidents de la République depuis 1946 : Le Général de Gaulle, Sarkozy et François Hollande » ;

  • « On trouve le cerveau chez l’homme, la cervelle chez la femme et le cervelet chez l’enfant. »

Quand les lycéens se la jouent fins analystes

Quand il faut analyser, les lycéens répondent présents avec plus ou moins de succès :

  • « Chacun voit le bonheur d’un œil différent, Causette mange du pain, Hitler tuait des Juifs tandis que d’autres mangent du chocolat dans leur lit » ;

  • « On voit bien le racisme dans le nom que l’on a donné aux pays africains comme le Monte-Negro » ;

  • « Une œuvre d’art c’est comme une jolie fille, c’est beau à regarder mais interdit de toucher. »

Petits bonus pour le plaisir

  • « Shakespeare disait : "Être ou ne paraître, telle est la question" » ;

  • « Molière est né en 1450 et est mort en 1705. » ;

  • « Nous avons vu que l’ADN était présent jusque dans notre ADN. » ;

  • « La plupart des fonctionnaires sont inutiles en France et coûtent trop cher. Sauf peut-être les professeurs de lycée et collège qui font un travail vraiment incroyable et qui ne sont pas assez payés. »

Merci aux lycéens pour ces nouvelles perles et bonne chance à eux pour l’après-bac !

N'oublions toutefois pas que le bac, ce ne sont pas que des perles : cette année, une professeure de Lettres du Val-de-Marne, excédée par les moqueries, a publié les anti-perles du Bac sur son blog. Une manière de démontrer que les bacheliers ne sont pas si nuls que ça !

Cet article a recueilli 5 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : scolarité