Rénovation énergétique : les évolutions du CITE pour 2018

Publié le 

Rénovation énergétique : les évolutions du CITE pour 2018 / iStock.com-Guy45
Rénovation énergétique : les évolutions du CITE pour 2018 / iStock.com-Guy45

Le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) est reconduit en 2018, mais des changements y ont été apportés. Ils concernent notamment le taux et les travaux éligibles.

Le Plan de Loi de Finances 2018 prévoit de maintenir le Crédit d’impôt transition énergétique pour cette année avant sa transformation en prime en 2019. Zoom sur les principaux changements apportés à cet avantage fiscal accordé aux contribuables effectuant des travaux afin d’améliorer la performance énergétique de leur domicile.

15% pour les fenêtres

Le PLF 2018 dévoilé le 27 septembre 2017 remet en question l’éligibilité des fenêtres et des portes d’entrée, jugées moins performantes, au CITE. Ainsi, le taux de crédit d’impôt pour ces équipements est fixé à 15% (au lieu de 30%), et ce, depuis le 1er janvier 2018 et jusqu'à 30 juin 2018. À compter du 1er juillet 2018, l’acquisition de matériaux d’isolation pour les portes d’entrée, les parois vitrées et les volets isolants ne sera plus éligible au CITE. Le crédit d’impôt sera maintenu à 30% si le devis a été accepté avant le 1er janvier 2018 avec le versement d’un acompte. Les dépenses devront être réglées avant la fin de l’année.

La chaudière à fioul exclue

Le PLF 2018 prévoit une exclusion des chaudières à fioul de la liste des équipements éligibles au CITE, et ce, depuis le 1er janvier 2018. Cependant, une mesure transitoire permet aux contribuables de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% si l’acceptation du devis et le versement d’un acompte ont été effectués avant le 1er janvier 2018. Cette disposition s’applique si les dépenses sont réglées avant le 31 décembre 2018. En outre, les chaudières à fioul les plus performantes seront toujours éligibles au CITE, mais avec un taux de 15% pendant la période allant du 1er janvier au 30 juin 2018.

Le Coup de pouce économie d’énergie

Les contribuables peuvent cumuler le CITE avec la prime Coup de pouce économie d’énergie, mais la demande doit être effectuée avant le 31 mars 2018. Cette prime, dont le montant varie suivant les travaux effectués, est accessible sous condition de ressources. Elle est aussi cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) maintenu jusqu’au 31 décembre 2018.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : habitation