Salon de Genève : la berlinette Alpine A110 remise au goût du jour par Renault

Publié le 

Salon de Genève : la berlinette Alpine A110 remise au goût du jour par Renault / iStock.com - Sjoerd van der Wal
Salon de Genève : la berlinette Alpine A110 remise au goût du jour par Renault / iStock.com - Sjoerd van der Wal

Apparue pour la première fois dans les années 1960, l'Alpine A110 s’offre une nouvelle jeunesse comme en témoignent les photos dévoilées mardi dernier par le constructeur Renault. Cette nouvelle version de la berlinette A110 sera présentée officiellement au public au Salon de Genève qui se tiendra du 9 au 19 mars prochains.

Si DS avait prévu de faire sensation au Salon de Genève 2017 avec la DS 7 Crossback, Renault l’a surpassée en présentant deux photos de la nouvelle Alpine A110 à quelques jours de l’ouverture. La nouvelle berlinette matérialise le retour de la marque Alpine dans le monde de l’automobile.

Un design néo rétro

À en juger par les photos, la nouvelle Alpine A110 est restée fidèle au design de la première version sortie en 1962. En effet, sa face avant conserve les projecteurs centraux et les optiques oblongues caractéristiques des Alpine. Le capot nervuré en son milieu, ses flancs creux et sa grande lunette arrière sont autant de détails qui rappellent les traits de sa prestigieuse ancêtre. Toutefois, ses lignes s’inspirent également du concept-car Alpine Vision présenté en 2016, à Monaco, par Carlos Ghosn en personne.

Une bombinette

Comme la première version, la nouvelle Alpine A110 sera dotée d’une carrosserie et d’une plateforme en aluminium. L’utilisation de ce matériau devrait lui permettre d’afficher moins de 1,1 tonne sur la balance. Elle sera équipée d’un 4 cylindres 1.8 L turbo de 250 à 300 ch lui permettant de passer de 0 à 100 km/h en seulement 4,5 secondes. L’Alpine 110 sera également dotée de la boîte de vitesse à double débrayage de la Clio RS.

Un prix élevé 

D’après Alpine, le prix de la nouvelle A110 se situera entre 56 000 et 60 000 euros. Le carnet de commandes est ouvert depuis décembre 2016. Les 1955 premiers modèles numérotés de la berlinette auraient déjà trouvé preneurs, mais ils ne feront leur apparition sur route qu’en 2018. Le constructeur compte en produire entre 2 000 et 4 000 exemplaires par an dans son usine située à Dieppe.

 


 

Cet article a recueilli 4 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto