Sexualité : on ne fera plus l'amour en 2030

Publié le 

Sexualité : on ne fera plus l'amour en 2030 / iStock.com - Maica
Sexualité : on ne fera plus l'amour en 2030 / iStock.com - Maica

La technologie est omniprésente dans la société actuelle. Les écrans envahissent notre quotidien. De ce fait, la vie sexuelle des couples pourrait connaître un grand changement d’ici 2030 d’après les résultats d’une étude récente. Il se pourrait que les activités sexuelles ne soient plus qu’un souvenir lointain.

La vie sexuelle des couples serait en danger en 2030. Elle pourrait même ne plus exister, de quoi faire paniquer plus d’un. Plusieurs raisons amènent à le penser. Zoom sur cette prévision scientifique.

Une prédiction statistique

David Spiegelhater, statisticien à l’université de Cambridge, déclare que d’ici 10 ans, les couples ne feront plus l’amour. Pourtant, faire l’amour serait bon pour le cœur. En effet, il a observé le comportement sexuel de différents couples de 16 à 64 ans. Les résultats de son étude montrent qu’en 1990, la moyenne des rapports sexuels était de cinq par mois contre 4 fois par mois en l’an 2000 et trois fois en 2010. Chaque année, l’activité sexuelle des couples régresse de manière inquiétante. Le scientifique s’offusque des résultats de son étude et déclare qu’à cette allure, en 2030, les couples n’auront plus de relation sexuelle. David Spiegelhater est l’auteur du livre“ Sex by Numbers” dans lequel il alerte le public sur la baisse de la libido.

La technologie au détriment des relations physiques

D’après David Spiegelhater, l’abstinence des couples se justifie par la présence de plus en plus envahissante des écrans dans la vie de tous les jours. En effet, l’ère est à l’hyperconnectivité, des plus petits aux plus grands. Les appareils électroniques sont partout, y compris au lit, qui est censé être un lieu de repos propice pour créer une intimité dans le couple. Les écrans auraient, selon lui, une part de responsabilité dans la baisse significative de la libido. La télévision, entre autres, joue un rôle important dans ce phénomène étant donné l’existence des plateformes de streaming qui poussent au “binge-watching”. Le scientifique déclare qu’à cause de l’utilisation trop fréquente des appareils au lit, les gens ne s’ennuient plus et ne prennent même plus le temps de faire l’amour. Même l’intelligence humaine est remplacée par l’intelligence artificielle qui révolutionne des vies.

L’amour sur Internet

Avec la révolution d’Internet, des sites de rencontres en tout genre ont fait leur apparition. Récemment, Facebook a même lancé une appli de rencontre. En outre, il existe des applications permettant à une personne de rompre sans avoir à parler à l’autre. En effet, elles s’expriment à la place de celui qui met fin à la relation en trouvant les bons mots. Des applications telles que “sorry it’s over” ou “Binder” se chargent du sale boulot. Certaines vont même jusqu’à permettre une relation inexistante avec un amoureux ou une amoureuse fictive, “l’Invisible Girlfriend/Boyfriend”. Toutes ces applications donnent matière à réfléchir sur ce qu’il en est de la situation amoureuse de chaque personne. Il est légitime de s’inquiéter si la technologie pousse à ne plus entretenir de relations réelles comme auparavant. Petit à petit, les relations humaines deviennent virtuelles.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : couple