SolarStratos : l’avion solaire veut conquérir la stratosphère

Publié le 

SolarStratos : l’avion solaire veut conquérir la stratosphère
SolarStratos : l’avion solaire veut conquérir la stratosphère

Après avoir effectué le tour du monde à bord du PlanetSolar, un catamaran solaire, le Suisse Raphaël Domjan est décidé à conquérir l’espace avec le SolarStratos, un avion utilisant la même source d’énergie.

Âgé de 44 ans, Raphaël Domjan est bien déterminé à être le premier à explorer la stratosphère à bord d’un avion solaire. L’idée lui serait venue deux ans plus tôt au cours d’un voyage dans le Pacifique.

La technologie solaire à l’épreuve

Décidément, les Suisses sont en avance en matière de technologie solaire. Après André Borschberg et Bertrand Piccard, qui ont effectué le tour du monde à bord du Solar Impulse 2, c’est au tour de Raphaël Domjan de démontrer l’efficacité de cette technologie avec le SolarStratos. Son objectif de conquérir la stratosphère est en effet difficile à réaliser avec un avion équipé de moyens de propulsion classiques. La combinaison d’astronaute qu’il portera à 25 000 mètres d’altitude utilise également l’énergie solaire.

L’avion aux grandes ailes

D’une envergure de 24,8 m pour 8,5 m de long, le SolarStratos puise l’énergie nécessaire à son moteur électrique dans les rayons du soleil captés par ses 22 m² de panneaux solaires. Le biplace est équipé d’accumulateurs lui procurant une autonomie de 24 heures. Il n’est pas pressurisé pour maintenir son poids à 450 kg, raison pour laquelle Domjan devra porter sa combinaison spatiale en haute altitude.

Cinq heures de vol en tout

Le premier vol stratosphérique aura lieu en 2018. La montée durera environ 2h30 ; arrivé à 25 000 mètres d’altitude, Raphaël Domjan disposera de 15 minutes pour observer les étoiles. Il entamera ensuite le vol retour qui le ramènera sur terre en 3 heures. En attendant, des vols tests seront effectués dès février 2017 et des vols en moyenne altitude sont programmés au cours de l’été 2017. Pour information, le projet SolarStratos est doté d’un budget de 9,25 millions d’euros, bien en-dessous des 157 millions d’euros du Solar Impulse.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech