Transports écolo : face aux solutions électriques, la trottinette résiste

Publié le 

Transports écolo : face aux solutions électriques, la trottinette résiste / iStock.com - AkilinaWinner
Transports écolo : face aux solutions électriques, la trottinette résiste / iStock.com - AkilinaWinner

Apparue dans les années 30 comme un jouet pour enfant, la trottinette constitue aujourd’hui un véritable moyen de transport. Enfants et adultes l’utilisent pour se déplacer en ville.

À l’heure où les moyens de transport écologiques sont privilégiés, notamment pendant les pics de pollution, la trottinette apparaît comme une alternative aux solutions électriques, au même titre que le vélo. Ses nombreux avantages séduisent de plus en plus de citadins.

Un moyen de transport pratique

Il est loin le temps où la trottinette était en bois ! Ces appareils datant des années 30 constituent aujourd’hui des objets de collection, car les derniers modèles sont conçus dans des matériaux légers, mais résistants, comme le carbone ou l’aluminium. Les trottinettes modernes sont également pliables, un avantage appréciable dans les transports en commun ou pour un rangement au bureau. Certains modèles sont même équipés d’un moteur électrique pour que leurs utilisateurs se déplacent sans effort.

Un appareil économique et écologique

Si les vélos premiers prix se négocient autour de 100 euros, il n’en faut que la moitié pour une trottinette d’entrée de gamme. Bien entendu, le prix augmente à mesure que l’appareil monte en qualité. Ainsi, une trottinette équipée d’un système permettant de la plier en une seconde et d’un antivol coûte environ 120 euros. Les modèles les plus chers sont dotés de pneus gonflés et d’un moteur électrique. Toutefois, leur valeur est passée de près de 1 000 euros à environ 600 euros en quelques années. Certaines trottinettes sont également équipées d’un dispositif d’aide au patinage. Attention tout de même à ne pas outrepasser la loi qui interdit l’usage des trottinettes sur les routes et qui limite la vitesse sur les trottoirs à 6 km/h. En effet, la loi ne considère pas la trottinette comme un moyen de transport, mais un loisir, un statut qui devrait changer d’ici quelques années.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs