Transports : la nouvelle ligne TGV Paris-Bordeaux inaugurée

Publié le 

Transports : la nouvelle ligne TGV Paris-Bordeaux est entrée en service / iStock.com - Enzojz
Transports : la nouvelle ligne TGV Paris-Bordeaux est entrée en service / iStock.com - Enzojz

Mardi 28 février 2017, François Hollande a inauguré la nouvelle ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux baptisée L’Océane. Désormais, Bordeaux est à seulement 2 heures de la capitale contre un peu plus de 3 heures auparavant.

Le TGV poursuit son développement et continue de rapprocher les villes de France. Mardi, le président de la République s’est déplacé à Villognon, en Charente, pour inaugurer la nouvelle ligne Sud Europe Atlantique. Les TGV affectés à cette ligne entreront en service le 2 juillet prochain. Grâce à cette nouvelle offre, la SNCF compte conquérir 2,3 millions de voyageurs en plus.

Un chantier titanesque

Après l’approbation du schéma directeur des lignes à grande vitesse en avril 1992, il a fallu attendre 2012 pour que le chantier débute. La ligne totalise 302 km de voies traversant 117 communes. 415 ouvrages d’art ont été construits et près de 50 millions de mètres cubes de terre et de pierre ont été brassés. Estimés à 6,2 milliards d’euros en 2012, les travaux coûteront finalement 7,8 milliards d’euros, dont une grande majorité financée par le concessionnaire privé Lisea, filiale de Vinci, et près de 3 milliards d’euros apportés par des collectivités.

Les villes desservies

D’après Patrick Jeantet, président de la SNCF, la LGV Paris-Bordeaux sera desservie par les TGV de nouvelle génération commandés chez Alstom qui ont une capacité de 556 passagers par rame. La SNCF proposera 33,5 allers-retours Paris-Bordeaux, dont 18,5 directs. En outre, la ligne Sud Europe Atlantique desservira de nombreuses villes en faisant gagner du temps aux passagers. Ainsi, Paris-La Rochelle se fera en 2h26 contre 3h20 actuellement, Paris-Agen en 3h10, Paris-Bayonne en 3h53, Paris-Pau en 4h09 et Paris-Hendaye en 4h30.

Les prix

Malgré le gain de temps offert par la nouvelle ligne Sud-Ouest, les voyageurs redoutent une hausse des prix des billets en raison des péages que la SNCF devra verser au concessionnaire. Actuellement, il est impossible de réserver un billet Paris-Bordeaux au-delà du 1er juillet, que ce soit sur idtgv.com ou sur le site de la SNCF. En janvier, Rachel Picard, directrice générale de Voyages-SNCF, a déclaré ne pas être en mesure de dévoiler les prix.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : destinations