Vendredi lecture : dyslexie, les maisons d’édition jeunesse se spécialisent

Publié le 

Vendredi lecture : dyslexie, les maisons d’édition jeunesse se spécialisent / iStock.com - Imgorthand
Vendredi lecture : dyslexie, les maisons d’édition jeunesse se spécialisent / iStock.com - Imgorthand

Depuis quelques années, les maisons d’édition multiplient leurs offres pour les enfants dyslexiques. Des livres personnalisés et des applications sont aujourd’hui disponibles en librairie.

En 1993, l’OMS reconnaît la dyslexie comme un handicap. D’après les derniers chiffres publiés par la Fédération française des Dys, entre 6 et 8% de la population, dont 600 000 enfants, seraient victimes de ce trouble du langage qui intervient donc sur la lecture et l'écriture. 

Des livres spécialisés

Pour venir en aide aux enfants dyslexiques, les maisons d’édition proposent des livres jeunesse spécialisés. Chez Belin, une collection baptisée Colibri a été spécialement créée, comprenant des livres destinés aux enfants dyslexiques. D’après Charlotte Maurisson, responsable éditoriale de la maison d’édition, des orthophonistes, des linguistes et des auteurs professionnels ont travaillé ensemble pour proposer des textes adaptés aux dyslexiques. Chez Castelmore, tous les romans ont été réécrits en collaboration avec l’association La plume d’argilète pour s’adapter aux enfants atteints de troubles du langage. Selon Aurélia Chesneau, responsable de presse chez Castelmore, l’objectif est de permettre à tous les enfants de lire les mêmes livres.

Des applications

Certaines maisons d’édition proposent également des applications pour aider les enfants dyslexiques à surmonter leur handicap. Ainsi, Nathan a créé le label Dyscool en partenariat avec la start-up Mobidys. Ce label compte aujourd’hui 4 recueils enrichis de diverses fonctionnalités afin de motiver les enfants. Ainsi, le son, la police des textes et les couleurs ont été travaillés pour faciliter la compréhension et retenir l’attention des 7 à 9 ans. D’après Nathalie Chappey, présidente de la start-up Mobidys, l’objectif est de permettre aux enfants dyslexiques d’éprouver du plaisir en lisant les recueils. Car la leture peut devenir un véritable combat les enfants atteints de ce trouble et il est important de leur donner le goût de la lecture. La maison d’édition Nathan propose également une application baptisée Frog pour smartphone et tablette.

Cet article a recueilli 5 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs divers