Vendredi lecture : le "Young adult", nouveau concept littéraire ?

Publié le 

Vendredi lecture : le "Young adult", nouveau concept littéraire ? / iStock.com - petrunjela
Vendredi lecture : le "Young adult", nouveau concept littéraire ? / iStock.com - petrunjela

Avant 1980, les adolescents peinaient à trouver des livres adaptés à leur âge, car il n’existait pas d’intermédiaire entre la bibliothèque verte et les livres pour adulte. Depuis, les maisons d’édition leur consacrent des collections entières.

Désormais, les maisons d’édition proposent toute une collection de livres dédiée aux 12/30 ans appelés “Young adult”. Cette catégorie intermédiaire est désignée sous la dénomination “R” chez Robert Laffont, “Castelmore” chez Bragelonne ou “Wiz” chez Albin Michel.

Un nouveau genre littéraire

Les livres dédiés aux “Young adult” mettent en scène des créatures fantastiques telles que des vampires ou des sorciers qui évoluent dans un monde à part. C’est le cas par exemple de Harry Potter, Twilight, Uglies ou encore Hunger Games. Il est loin le temps où les adolescents avaient droit à des livres réalistes comme ceux de Marie-Sophie Vermont ou d’Agnès Desarthe… Aujourd’hui, les lecteurs se passionnent pour des histoires de héros dotés de pouvoirs particuliers qui essaient de sauver le monde plutôt que d’adolescents lambda qui vivent leur vie ordinaire au quotidien. 

Des livres à succès

Les livres de la catégorie “Young adult” ne sont plus uniquement dédiés aux adolescents, mais ratissent large en englobant les jeunes adultes jusqu’à 30 ans. Le fait de réunir les centres d’intérêt des adolescents, des étudiants et des jeunes parents explique le succès rencontré par ces œuvres. Evidemment, les nombreuses adaptations cinématographiques contribuent à en faire de véritables best-sellers. Ainsi, la saga Harry Potter qui a généré près de 7 milliards d’euros de recettes au cinéma s’est vendue à 400 millions d’exemplaires. Twilight s’est aussi écoulé à 100 millions d’exemplaires. Ces héros d'un nouveau genre deviennent les emblèmes d'une génération et les suites et autres spin-off ne cessent de se multiplier. 

Des livres de genre

D’après les explications de Lizzie Skurnick, auteure de Shelf Discovery: the teen classics we never stopped to read, l’heure est au mimétisme. En effet, pour des raisons commerciales, les livres à succès sont rapidement dupliqués. Ainsi, Vampire Academy de Michelle Read s’est vendu à 8 millions d’exemplaires après le succès rencontré par Twilight. Par ailleurs, un thème est récurrent dans tous ces livres : la relation amoureuse. Qu'elle soit entre deux humains ou entre un humain et une créature, l'histoire d'amour est souvent impossible ou, en tout cas, très compliquée et pleine de tournments.