Vendredi lecture : les cahiers de vacances sont-ils utiles pour vos enfants ?

Publié le 

Vendredi lecture : les cahiers de vacances sont-ils utiles pour vos enfants ? / iStock.com - Maica
Vendredi lecture : les cahiers de vacances sont-ils utiles pour vos enfants ? / iStock.com - Maica

Les vacances d’été n’ont pas encore commencé que les cahiers de vacances font déjà leur apparition dans les rayons des grandes surfaces. Cependant, l’éternelle question quant à leur utilité subsiste.

Si les écoliers et les collégiens sont contents d’en avoir fini avec les devoirs à la maison, certains parents se précipitent dans les librairies ou les grands magasins pour leur acheter des cahiers à remplir pendant les vacances d’été. En 2015, près de 4,5 millions de cahiers de vacances auraient été écoulés dans le monde.

Des motivations différentes

Si la plupart des parents culpabilisent à l’idée de faire travailler leurs petits durant les vacances d’été, la pression scolaire finit souvent par prendre le dessus. D’après les résultats d’une étude réalisée par l’IREDU, près de 85% des parents imposeraient des cahiers de vacances à leurs enfants dans l’objectif de réviser les connaissances acquises au cours de l’année écoulée. Pour 19% des personnes interrogées, cette “corvée” serait utile pour se mettre à niveau dans des disciplines particulières tandis que 18% y trouvent un moyen de prendre de l’avance sur le programme de l’année scolaire suivante.

Des disparités concernant les utilisateurs

Une étude réalisée en 2005 par Magda Tomasini et Fabienne Rosenwald montre que 59% des élèves de l’école élémentaire reçoivent des cahiers de vacances, dont une grande majorité d’élevés de CE1 et de CE2. En outre, 22% des maternelles en recevraient également. D’après les résultats de l’étude, 50% des passants en 6e et en 2de utiliseraient des cahiers de vacances au cours de l’été. Malgré les idées reçues, ce serait surtout les bons élèves qui les utilisent avec 44% de non-redoublants contre 33% de redoublants. Le milieu socioprofessionnel des parents serait aussi un facteur non négligeable. D’après cette enquête, 86% des enfants d’enseignants, 54% des enfants de cadres et 40% des enfants d’employés rempliraient des cahiers de vacances.

De leur efficacité

L’étude réalisée par Magda Tomasini et Fabienne Rosenwald suggère que l’efficacité des cahiers de vacances varie suivant les utilisateurs. Pour obtenir de bons résultats au cours de l’année scolaire suivante, les enfants devraient terminer leur cahier de vacances. Il semblerait également que les enfants de parents non-cadres auraient de moins bons résultats que ceux issus de milieux favorisés. L’explication tiendrait des activités et de l’environnement favorable à l’apprentissage.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs divers