Voiture autonome : les tests sur la voie publique débutent

Publié le 

Voiture autonome : les tests sur la voie publique débutent / iStock-Zapp2Photo
Voiture autonome : les tests sur la voie publique débutent / iStock-Zapp2Photo

Les recherches sur les voitures autonomes progressent si bien que des tests sur la voie publique sont aujourd’hui menés aux quatre coins du globe. Ces essais détermineront la fiabilité des technologies développées.

Désormais, les constructeurs s’associent à des collectivités et des entreprises pour mettre au point les technologies intégrées aux voitures autonomes. Zoom sur les tests en cours dans différentes parties du globe.

DHL et Nvidia s'unissent pour une voiture électrique et autonome

Après avoir expérimenté l’utilisation de drones pour la livraison de colis, DHL a dernièrement conclu un partenariat avec le géant américain de l’informatique Nvidia en vue d’équiper ses voitures électriques d’un système de conduite autonome. L’entreprise de livraison allemande souhaite ainsi faciliter la vie de ses livreurs qui ne seront plus obligés de se remettre au volant lorsque la prochaine adresse se trouve à proximité. En effet, grâce à ce système informatique, chaque véhicule sera en mesure de suivre son livreur ou de rejoindre le prochain point de livraison dans la même rue ou le même quartier. À ce jour, Deutsche Post DHL totalise une flotte de plus de 3 400 véhicules électriques. Les premiers essais sur la voie publique seront réalisés en 2018.

Rouen Normandy Autonomous Lab : la voiture autonome made in France

Ce programme entre dans le cadre d’un projet de service public à la demande, officialisé le 2 octobre dernier. Il découle d’un partenariat entre la région Normandie, la métropole Rouen Normandie, Renault, Transdev, Matmut et la Caisse des Dépôts. Cinq véhicules feront l’objet de tests, à savoir 4 Renault Zoé équipées de technologies développées par Renault, Transdev et d’autres entreprises de la région, ainsi qu’une navette dotée uniquement de technologies Transdev. Les véhicules suivront un parcours de 10km ponctué de 17 arrêts. Si les essais sont concluants, les véhicules autonomes entreront en service au printemps 2018.

La Californie, le haut lieu des voitures autonomes

La Californie apparaît aujourd’hui comme le haut lieu des voitures autonomes. Cet État américain accueille actuellement 39 entreprises venues tester leurs voitures autonomes sur ses routes. Si la marque locale Tesla Motors figure sans surprise dans la liste des entreprises autorisées, d’autres comme BMW, Honda, Subaru, Samsung, Apple ou Google se sont également lancées dans l’aventure.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto