Wwoofing : pour des vacances écologiques et économiques !

Publié le 

Wwoofing : pour des vacances écologiques et économiques ! / iStock.com - mixetto
Wwoofing : pour des vacances écologiques et économiques ! / iStock.com - mixetto

Apparu au Royaume-Uni dans les années 1970, le Wwoof ou World-wide opportunity on organic farm gagne aujourd’hui du terrain dans l’Hexagone. Le Wwoofing permet aux vacanciers d’expérimenter la vie à la ferme en échange du gîte et du couvert.

Nombreux sont aujourd’hui les citadins qui souhaitent découvrir le monde agricole. Devenir Wwoofer constitue une solution pour passer des vacances écologiques sans presque rien dépenser.

Le Wwoofer en bref

Le concept est assez simple : le Wwoofer (Willing Worker on Organic Farm) travaille bénévolement dans une ferme et en échange, il reçoit un toit et de la nourriture. Ainsi, le vacancier travaille entre 3 et 7 heures par jour dans une ferme biologique et vit avec sa famille d’accueil. D’après les adeptes de ce type de séjour, parler de travail est inapproprié puisqu’à la différence des saisonniers, le Wwoofer n’est pas rémunéré. De plus, il s’agirait plus d’un partage d’expérience que d’un travail.

Où aller ?

Le choix est vaste entre les fermes spécialisées dans la production de fromages, dans l’élevage de volailles ou dans d’autres activités. En tout, il y aurait plus de 500 adresses en France. Pour les connaître, il suffit de devenir membre d’une association comme Wwoof France moyennant une cotisation annuelle variant de 15 à 30 euros. Ceux qui souhaitent devenir Wwoofer dans d’autres pays doivent s’inscrire auprès des organismes nationaux ou de l’association Wwoof Independents. Les séjours sont possibles dans une soixantaine de pays, dont les États-Unis, le Canada, la Chine, l’Australie ou l’Espagne.

Comment devenir Wwoofer ?

Le Wwoofing est accessible à toute personne de plus de 18 ans. Certaines fermes acceptent même d’héberger toute une famille de Wwoofers. Cependant, il est conseillé de bien se renseigner, notamment sur le nombre d’heures de travail, les activités, le logement et la nourriture avant de s’engager. En effet, il serait dommage que l’expérience tourne court faute de préparation adéquate.

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : hébergement