Automédication : 5 conseils importants pour mieux se soigner

Publié le 
Automédication : 5 conseils importants pour mieux se soigner / iStock.com - Szepy
Automédication : 5 conseils importants pour mieux se soigner / iStock.com - Szepy
Tous les petits maux ne nécessitent pas forcément une consultation médicale. On peut alors regarder dans ses placards ou se rendre à la pharmacie pour acheter des médicaments sans ordonnance. C’est ce que l’on appelle l’automédication. Mais comment mieux se soigner ? Voici cinq conseils à retenir.


Demandez conseil à votre pharmacien

En matière d’automédication, le premier réflexe à avoir est de demander conseil à son ou sa pharmacien(ne). Il ou elle saura vous guider et vous conseiller comme il se doit.

En outre, pensez à lui indiquer les médicaments que vous prenez déjà (si vous en prenez). De même, si vous attendez un bébé, que vous allaitez ou que vous souffrez d’une quelconque pathologie, dites-le lui.  

Observez bien vos symptômes

Oui vous avez mal à la tête mais êtes-vous sûr(e) qu’il s’agit d’une migraine et non d’une sinusite ? Votre nez est bouché, vous avez des démangeaisons et les yeux qui coulent ? Ce n’est peut-être pas un simple rhume mais une allergie.

L’identification de vos symptômes est essentielle afin de vous tourner vers les bons remèdes. Au moindre doute et comme nous vous le disions précédemment, demandez conseil à votre pharmacien(ne).

Lisez bien les notices

Vous souhaitez prendre un médicament ? Avant toute chose, lisez sa notice. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela vous permettra de vérifier dans quel(s) cas utiliser ce traitement.

De plus, la notice vous indiquera les contre-indications, les interférences médicamenteuses, la posologie ainsi que la durée du traitement.

Vérifiez la date de péremption de vos médicaments

Qu’il s’agisse d’homéopathie, d’anti-douleurs ou autres, pensez à toujours vérifier la date de péremption indiquée sur les emballages de vos médicaments.

Le médicament n’a plus d’emballage ou bien vous ne trouvez pas la date limite de consommation ? Dans ce cas, ne prenez pas de risques et préférez vous rendre dans une pharmacie pour acheter ce qu’il vous faut.

Ne prenez pas de médicaments prescrits à une autre personne

Ce n’est pas parce que vous présentez les mêmes symptômes que votre conjoint ou encore que votre enfant que la cause de ces derniers est la même.

Il est donc hautement recommandé de ne pas prendre de médicaments prescrits à une autre personne. Une ordonnance est établie après un examen et un diagnostic précis mais aussi selon les antécédents médicaux du ou de la patient(e). Ce qui conviendra à une personne ne sera peut-être pas la meilleure solution pour une autre.