Cashback : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

Publié le 
Cashback : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ? / iStock.com - B4LLS
Cashback : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ? / iStock.com - B4LLS
Si le cashback aide les consommateurs à gagner de l’argent, il permet également aux e-commerçants d’attirer les internautes. En effet, ce système apparaît pour les vendeurs en ligne comme une technique marketing avantageuse.

Qu’est-ce que le cashback ?

Le cashback, littéralement traduit par retour d’argent, est un moyen qui permet de récupérer une partie du montant d’un achat effectué sur Internet. Autrement dit, il est constitué par le reversement d’une partie du tarif d’achat d’un produit aux clients.

À la différence des promotions ou des sites de code promo, qui apparaissent comme de bonnes affaires sur le web, le cashback ne propose pas de réduction durant l’achat. Cependant, après sa commande, le client recevra un remboursement.

Comment fonctionne le cashback ?

Pour fonctionner, un site cashback doit avant tout avoir établi un partenariat avec plusieurs sites marchands. D’ailleurs, actuellement, les acteurs du cashback sont associés à un grand nombre de sites e-commerce, et ce, dans divers secteurs, tels que :

  • L’alimentation ;
  • L’électroménager ;
  • Le prêt-à-porter ;
  • Le high-tech ;
  • Les cosmétiques ;
  • Les voyages.

Ensuite, afin de s’assurer qu’un site marchand propose du cashback, il suffit de se rendre sur le site web d’un acteur de cashback, puis de le rechercher dans ce dernier.

Pour profiter du cashback, le consommateur doit :

  1. D’abord s’inscrire sur le site web d’un acteur cashback. Cette inscription est habituellement gratuite, mais se limite généralement à une adhésion par foyer.
  2. Une fois membre, lorsque le consommateur voudra acheter un produit sur un site e-commerce, il devra se rendre sur les différentes enseignes proposées dans l’annuaire du site cashback et cliquer dessus.
  3. Une fois l’achat effectué, le client percevra une commission en fonction du pourcentage du montant dépensé.
  4. Le montant de cette commission est ensuite intégré à sa cagnotte dans le site cashback. Au moment où le client aura atteint une certaine somme cumulée, il lui sera possible de percevoir sa cagnotte de diverses manières. Celle-ci peut se présenter sous la forme d’un virement, d’un chèque ou parfois de bons d’achat ou de réductions à venir.

Il faut souligner que cette commission est délivrée par le site e-commerce une fois que certaines sommes ont été dépensées.

D’autre part, sachez également que le cashback a déjà débarqué dans les supermarchés français.

Comment s’évalue le cashback ?

Le calcul du cashback ne présente rien de compliqué. En effet, pour l’achat d’un produit d’une valeur de 100 € par exemple, si le site de cashback propose 5% de cashback, le client sera remboursé de 5 € dans sa cagnotte. Ainsi, plus le montant de l’acquisition est élevé, plus la commission sera importante.

Parmi les différents sites de cashback, vous pouvez par exemple trouver :

  • iGraal ;
  • Cashstore ;
  • Ebuyclub ;
  • Fabuleos ;
  • Myeden ;
  • Webducoeur ;
  • Poulpeo ;
  • Flouzy.

Les avantages et inconvénients du cashback pour les consommateurs

En plus de permettre de percevoir des gains, le cashback présente également plusieurs avantages commerciaux, mais aussi des offres exclusives proposées par des partenaires au programme cashback.

Sinon, en termes d’inconvénients, sachez qu’il faut parfois attendre plusieurs semaines avant de pouvoir toucher la commission d’un cashback. Par ailleurs, tous les sites e-commerces ne sont également pas adhérents au cashback. Autrement, il peut aussi arriver qu’en cas de bug ou de tout autre problème informatique, il soit possible qu’un cashback ne soit pas considéré.

Quoi qu’il en soit, en termes d’achat en ligne, il est toujours préférable de se méfier des contrefaçons.

Cet article a recueilli 2 avis.100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".