Achat en ligne : méfiez-vous des contrefaçons

Publié le 

Achat en ligne : méfiez-vous des contrefaçons / iStock.com - William_Potter
Achat en ligne : méfiez-vous des contrefaçons / iStock.com - William_Potter

Selon un sondage de Markmonitor, un internaute sur quatre a, au moins une fois, acheté des produits contrefaits en ligne. La Toile regorge actuellement d’une myriade de copies de grandes marques. Tous les produits sont concernés : les bijoux, les vêtements, les pièces mécaniques et même les médicaments. Méfiez-vous des contrefaçons !

Aujourd’hui, près de 2/3 des foyers sont connectés et acheter en ligne pour avoir des produits moins cher est devenu monnaie courante. Par ailleurs, les internautes sont continuellement à l’affût des promotions et des bons plans. La toile est toutefois l’aire de jeux des faussaires et des vendeurs de contrefaçons. Comment les éviter ?

Pourquoi éviter les contrefaçons ?

Les contrefaçons séduisent souvent en raison de leurs prix plus qu’abordables. Elles présentent toutefois des risques pour la sécurité et la santé des consommateurs. Un appareil électrique, non homologué et ne respectant pas les normes européennes, peut par exemple entraîner des incendies domestiques ou blesser l’utilisateur en s’enflammant. Sur les jouets contrefaits, des pièces peuvent aussi se détacher, être ingérées et exposer les enfants à des risques d’étouffement. En somme, il n’existe aucun système de contrôle et aucune garantie de sécurité sur ce type de produits.

Des vendeurs sans scrupules distribuent également des médicaments contrefaits sur Internet. Il n’est pas nécessaire de s’étendre sur l’aspect dangereux et potentiellement mortel de ce genre de produits. Même les copies de parfums présentent des risques non négligeables pour la santé. En effet, les composants utilisés sont peut-être contaminés par des substances hautement allergènes, voire toxiques. Les risques pour l’utilisateur sont réels et les conséquences peuvent être graves.

Comment reconnaître les produits contrefaits ?

Le prix anormalement bas est le premier signal d’alarme face à un produit contrefait. Même durant un déstockage, aucune marque ne peut réaliser de réductions de plus de 60%. De ce fait, une “promotion” à -80% ou à -90% devrait déjà alerter l’internaute. Les sites de ventes privées peuvent parfois réussir à proposer des offres aussi attrayantes, mais seulement sur quelques références. Si tout le catalogue est composé de produits de marque à prix cassé, il faut s’en méfier…

La page Web est aussi un élément déterminant pour éviter les vendeurs de contrefaçon. Il faut se méfier des plateformes de piètre qualité et pleines de fautes ou ayant des extensions différentes de “.fr”. En effet, les sites avec des adresses en “.org”, “.com”, etc., ne sont pas soumis à la même règlementation qu’en France. Par ailleurs, les mentions légales permettent de connaître la domiciliation du vendeur. Si la société est basée dans un pays expert en contrefaçon, il est plus prudent de passer son chemin.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : argent