Comment bien coucher son bébé ?

Publié le 
Comment bien coucher son bébé ? / Istock.com - AJ_Watt
Comment bien coucher son bébé ? / Istock.com - AJ_Watt
Pendant ses premiers mois, un bébé a besoin de tout l’accompagnement possible pour se développer et acquérir de bonnes habitudes. Pour lui faire profiter d’un sommeil tranquille et sûr, quelques règles sont à appliquer. Le but est d’éviter les risques d’étouffement au nourrisson. De sa simple position allongée à ses vêtements, en passant par les draps et couvertures, tout doit être contrôlé. Zoom sur les bonnes pratiques à adopter.


Aménager une chambre adaptée au bébé

Parmi les nombreuses petites choses à prévoir chez soi pour l’arrivée d’un bébé, l’aménagement d’une chambre adaptée fait partie des étapes les plus importantes. En effet, pour commencer, il est vivement conseillé de coucher le nourrisson dans son propre lit, un berceau ou un couffin, dans l’environnement calme de sa propre chambre de préférence. Cette dernière doit, par ailleurs, avoir une température régulée, idéalement comprise entre 18 °C et 20 °C. En comparaison, les grands lits d’adulte, les canapés ou les fauteuils ne sont aucunement adaptés au sommeil du bébé, et ce, même pour une petite sieste d’après-midi. Cette contre-indication n’est pas à prendre à la légère dans la mesure où un simple retournement du bébé peut lui être fatal dans un environnement inadapté.

La position idéale pour coucher bébé

La mort subite du nourrisson est un accident favorisé par une mauvaise position allongée lors de son sommeil. Pour prévenir cette tragédie, et ainsi garantir à l’enfant un sommeil de qualité, il est impératif de toujours le coucher à plat sur le dos. En effet, le mettre sur le ventre est une pratique à proscrire, car pouvant gêner considérablement sa respiration au point d’accroître les risques d’étouffement. De même, il faut éviter de le coucher sur le côté. Comme le bébé est encore très instable dans ses mouvements, un simple basculement ferait qu’il se retrouvera sur le ventre, exposé aux risques précédemment cités. Une fois que le bébé aura acquis le réflexe de se retourner seul dans son lit, il ne sera plus nécessaire de l’entraver.

Le lit du nourrisson

Une autre règle d’or à respecter concerne le lit du bébé. Il est déconseillé de le remplir de peluches ou d’un dispositif destiné à le maintenir sur le dos tel qu’un cale-bébé ou un coussin. En plus d’être susceptibles de gêner sa respiration, ces derniers peuvent l’empêcher de bouger librement. Dans cette même optique, il n’est pas non plus nécessaire d’emmailloter le bébé pendant son sommeil par peur qu’il ne se retourne. Pour le protéger du froid, des vêtements adaptés ou une grenouillère suffisent amplement. Les oreillers, les couettes et les draps sont à bannir de sa couche pour un sommeil sécurisé.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".