Comment entretenir et protéger ses gencives ?

Publié le 
Comment entretenir et protéger ses gencives ? / iStock.com - Moncherie
Comment entretenir et protéger ses gencives ? / iStock.com - Moncherie
Le meilleur conseil qu'un dentiste puisse donner est le brossage de dents quotidien. Ce geste simple évite des inflammations douloureuses des gencives, pouvant aller jusqu'à une pathologie aux dégâts irréversibles, la parodontite. Soigné à temps, un saignement de gencives s'avère bénin. Cependant, sans consultation chez le dentiste, des complications peuvent s'avérer graves. Comment entretenir vos gencives et les protéger d'une inflammation ? Découvrez les informations à savoir dans notre fiche pratique.


Les soins du quotidien

Il est important d’adopter des gestes utiles et ce, au quotidien, pour garder ses dents en bonne santé. Parmi eux, on compte bien évidemment le brossage de dents qui doit être effectué au moins 2 fois par jour. Munissez-vous d’une brosse à dents souple ou électrique et d’un dentifrice spécifique si vous souffrez de sensibilité dentaire ou de saignement de gencives. Ainsi, dans le premier cas, un dentifrice comme Sensodyne est recommandé tandis que dans le deuxième, tournez-vous plutôt vers un produit du type Parodontax. Un brossage de dents quotidien permet la prévention des caries et l’entretien des dents et gencives, ne négligez pas cette étape ! Ne frottez pas avec insistance pour éviter de fragiliser vos gencives. Faites un mouvement vertical et non horizontal avec votre brosse à dents.

Parmi les bonnes pratiques à inclure dans votre routine buccale, on compte le bain de bouche. Plusieurs types existent en fonction de votre cas de figure. Il en existe pour avoir meilleure haleine, pour lutter contre les caries, pour améliorer l’aspect des gencives fragilisées… Si vous n’avez pas de problèmes particuliers, inutile d’en acheter cependant.

Enfin, passer un fil dentaire quotidiennement permet de prévenir l’apparition de caries.

Des rendez-vous semestriels chez le dentiste

Vous devez vous rendre 2 fois par an chez le dentiste, tout d’abord pour qu’il contrôle vos dents et ensuite pour qu’il vous fasse un détartrage, ce qui entretient vos gencives. Il pourra vous alerter des problèmes éventuels dans votre hygiène bucco-dentaire. De plus, vous pourrez lui faire part de vos inquiétudes si vous souffrez quelque part.

Les signes d’une gingivite

Vos gencives sont rouges, douloureuses et saignent facilement ? Vous avez probablement une gingivite, autrement dit une inflammation des gencives. Traitez-la à temps avant qu’elle n’évolue en parodontite ! Une gingivite se résorbe sans problème si elle est vite prise en charge.

La cause d’une gingivite réside dans un excès de plaque dentaire ou de tartre. La plaque dentaire, qui ressemble à un film incolore, se forme après que vous ayez mangé et résulte de la prolifération des bactéries. Elle est éliminée par un brossage des dents. Concentrée, cette plaque devient du tartre et s’accumule à la jointure des gencives.

Comment soigner une gingivite ? Il faut déjà se brosser les dents pour éviter la plaque dentaire. Ensuite, le mieux à faire est de consulter son dentiste afin qu’il effectue un détartrage minutieux. Dans le cas où les bactéries ont pénétré entre la gencive et la dent, il faut qu’il introduise une solution antiseptique. De cette façon, votre dentiste soigne votre inflammation pour qu’elle n’empire pas.

En cas de parodontite

La parodontite est une inflammation beaucoup plus grave car elle touche aux tissus soutenant les dents, appelés le parodonte. Les conséquences de cette inflammation sont la perte de l’attache de la gencive et de l’os sur la dent. Cette pathologie provoque des dégâts irréversibles.

Les symptômes de la parodontite commencent par le saignement de la gencive. Si elle n’est pas soignée, elle descend petit à petit le long de la dent. L’espace entre les dents s’agrandit et celles-ci deviennent mobiles. Elles finissent par se déchausser et dans le pire des cas, le patient perd ses dents. La parodontite peut être chronique, donc évoluer lentement, ou, à l’inverse, agressive.

Des traitements existent pour endiguer la parodontite avant qu’elle n’atteigne son stade de développement le plus critique. Tout d’abord, il s’agit de retrouver une hygiène bucco-dentaire saine. Puis un détartrage complet sert à détruire les foyers bactériens. Un surfaçage est également nécessaire et est pratiqué sous anesthésie locale afin d’éliminer le tartre sous-gingival. De cette façon, les bactéries accrochées à la racine de la dent dans le tissu osseux détruit sont délogées. Enfin, le dernier recours est la chirurgie, servant à nettoyer en profondeur la racine de la dent et à recréer le tissu de soutien si cela est possible.

La parodontite est dangereuse car elle peut affecter tout l’organisme. Elle augmente le risque de maladies cardiovasculaires de 25%, peut déséquilibrer un diabète et aggrave le risque d’un accouchement prématuré chez les femmes enceintes. Tout cela est dû aux bactéries qui ont entraîné un déséquilibre physiologique.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".