Couples gays et lesbiens : comment devenir parents ?

Publié le 
Couples gays et lesbiens: comment devenir parents ? / iStock.com - LemonTreeImages
Couples gays et lesbiens: comment devenir parents ? / iStock.com - LemonTreeImages
Encore aujourd'hui, les couples homosexuels qui souhaitent fonder une famille se heurtent à des préjugés tenaces et à de nombreux obstacles qui les obligent souvent à se rendre à l'étranger, où les démarches sont plus simples. Avoir un enfant pour un couple gay ou lesbien relève donc du véritable parcours du combattant.

L'adoption

Depuis 2013, la loi relative au mariage des couples du même sexe leur accorde, de fait, le droit d'adopter. Mais dans la réalité la candidature des homosexuels est souvent rejetée par les services sociaux, qui leur refusent l'agrément au motif que ce « choix de vie » est contraire aux intérêts de l'enfant.

Quelle que soit la composition du couple, adopter en France reste très difficile et les couples homosexuels n'ont souvent pas d'autres choix que de tenter une adoption à l'étranger : au Brésil, en Afrique du Sud et dans quelques états des États-Unis.

Le don de sperme

Cette pratique qui consiste, pour un homme, à donner son sperme afin qu’une femme puisse tomber enceinte n'est pas ouverte aux femmes homosexuelles, puisque la loi française interdit la PMA (Procréation Médicalement Assistée) aux femmes célibataires et aux couples lesbiens. Celles-ci se rendent donc fréquemment en Belgique ou en Espagne, où cela est possible.

La mère porteuse ou GPA

La gestation pour autrui, altruiste ou rémunérée, est strictement interdite en France car considérée comme contraire au principe d´indisponibilité du corps humain inscrit dans le Code Civil. Les couples désirant y avoir recours doivent se rendre dans des pays qui l'autorisent, comme la Roumanie, l'Irlande ou le Royaume-Uni. Toutefois, la reconnaissance et l'enregistrement à l’État Civil français d'un enfant né dans ces circonstances est très compliqué et peut se solder par un refus.

La coparentalité

La coparentalité permet à deux personnes d'avoir un enfant ensemble sans pour autant partager une vie de couple. Cette possibilité accorde ainsi aux deux parents de partager les mêmes droits et responsabilités vis-à-vis de l'enfant. Lorsque les deux parents sont homosexuels, on parle d'homoparentalité. Toutefois, seuls les parents biologiques ou adoptants seront reconnus comme les parents légaux de l'enfant. Leurs conjoints, bien qu'impliqués dans l'éducation de l'enfant, disposent du statut de parents sociaux qui offre encore très peu de droits.

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".