Éducation : Bac et lycée, le point sur la réforme 2018

Publié le 
Bac et lycée : le point sur la réforme 2018 / iStock.com - RossHelen
Bac et lycée : le point sur la réforme 2018 / iStock.com - RossHelen
Dans quelque temps, nous ne pourrons plus demander aux lycéens s’ils vont en « L » ou encore en « S ». De même, le baccalauréat va connaître quelques modifications. Lesquelles ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir. 


Adieu les séries générales !

Les séries L, ES et S vont disparaître. Ainsi, les lycéens qui entreront en seconde en 2018 n’auront pas à choisir de série pour la rentrée suivante mais des disciplines de spécialités.

Du côté des matières, seront dispensés en première, des cours de français, histoire-géographie, langues vivantes 1 et 2, EPS et « humanités scientifiques et numériques », une matière qui inclura plusieurs disciplines. Les élèves devront choisir trois spécialités (arts, écologie, agronomie et territoires, histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques...) pour trois heures de cours par semaine pour chacune. 

En terminale, le français est remplacé par la philosophie. Et les élèves devront choisir deux spécialités (six heures de cours hebdomadaires pour chacune) au sein de la liste proposée en première.

Aussi, dès la rentrée 2019, les élèves de première et terminale – qui devrait changer de nom – générales auront une heure trente consacrée à l’orientation chaque semaine.

Enfin, un test de positionnement numérique de français et de mathématiques sera à passer par les futurs élèves de seconde. Ces derniers devront aussi suivre un accompagnement personnalisé dédié à la maîtrise des expressions écrite et orale.

Bac : quatre épreuves dont un oral pour 60 % de la note totale

Actuellement, le baccalauréat compte une dizaine d’épreuves mais cela changera dès la session 2021 avec un passage à quatre épreuves. 

Deux épreuves seront organisées en terminale après les vacances de printemps. Deux autres épreuves – philosophie et oral individuel de 20 minutes sur un projet réalisé sur deux années - seront mises en place en juin. 

L’épreuve anticipée de français sera toujours organisée en fin de première.

Les 40 % restant en contrôle continu

Les quatre épreuves évoquées précédemment comptent donc pour 60 % de la note finale. Concernant les 40 % restants, ils sont évalués ainsi :

  • 30 % via des épreuves ponctuelles organisées en trois sessions ;
  • 10 % résultant des notes des bulletins scolaires de première et de terminale.

En résumé

En septembre 2018, les élèves de seconde passeront un test de positionnement et les séries générales vont disparaître. En septembre 2019, les spécialités seront introduites. Enfin, le bac version 2021 comprendra quatre épreuves dont un oral.