Scolarité : bien préparer son entrée au lycée

Publié le 
Scolarité : bien préparer son entrée au lycée / iStock.com - Marrio31
Scolarité : bien préparer son entrée au lycée / iStock.com - Marrio31
Les méthodes de travail, l’autonomie, la liberté : l’entrée en seconde comporte son lot de surprises et de défis. Dans ce sens, la classe de seconde serait l’une des étapes les plus déstabilisantes - et les plus importantes - de la scolarité d’un enfant. Au lycée, l’ancien collégien va apprendre à développer son esprit critique et à jauger la pertinence du savoir qui lui est transmis. Il devra être capable de faire preuve d’autonomie dans sa démarche d’apprentissage et de maturité dans son comportement au quotidien. Le lycée marque la première étape du passage à l’âge adulte. Et pour cela, il est nécessaire de bien s’y préparer. 

Faire preuve de maturité

Au lycée, les faits et gestes des élèves sont moins surveillés qu’au collège. En effet, le corps enseignant part du principe que les élèves ont atteint un niveau de maturité suffisant pour prendre leurs responsabilités et les assumer. Pour respecter ce pacte et continuer à jouir pleinement de cette liberté, il convient d’adopter une attitude raisonnable et un comportement respectueux. Cela se traduit quotidiennement par un respect des horaires de cours, l’adoption d’une attitude polie envers le corps enseignant, ou encore une participation active et pertinente en cours. 

Savoir utiliser son temps libre à bon escient

Au lycée, l’emploi du temps parfois clairsemé peut laisser un certain nombre de plages horaires vacantes durant une journée. Attention à faire bon usage de ce temps libre ! Si les entrées et sorties dans l’établissement sont laissées à discrétion, un comportement irréfléchi conduisant à des retards ou des absences peut avoir de sérieuses conséquences sur la scolarité (heures de colles, suspensions, redoublement, etc.). Durant la journée, les salles de permanence sont ouvertes pour accueillir les élèves qui bénéficient de temps libre entre deux cours et désirent travailler. Les portes du CDI sont également ouvertes aux élèves souhaitant s’avancer dans leurs travaux ou profiter d’un moment de calme pour lire. Ces heures creuses ou l’horaire de la pause déjeuner peuvent aussi être utilisées pour participer aux activités proposées par les éventuels clubs du lycée (ping-pong, escalade, théâtre, etc.) ou discuter avec ses camarades de classe dans l’enceinte de l’établissement. C’est bien là le paradoxe des sorties « libres » dans la journée : si elles sont autorisées, elles n’en sont pas moins déconseillées. 

Comprendre les enjeux

Dès la seconde, la pression de l’examen du baccalauréat et de l’orientation scolaire est perceptible. Il est important d’en saisir les enjeux pour bien orienter ses choix. Le corps enseignant est présent et disponible pour écouter et aiguiller les élèves au niveau de leur orientation dans une filière qui correspondra à leur profil et leurs attentes. Pour bien saisir les différentes options possibles, les élèves devront savoir prendre en considération les suggestions et opinions de leurs professeurs lors des différents conseils de classe, sans toutefois abandonner leurs rêves et leurs envies. L’objectif du lycée n’est pas de formater un élève à une filière, mais de lui offrir les clés et outils nécessaires à la réussite de ses projets.