Scolarité : comment choisir son lycée ?

Publié le 
Scolarité : comment choisir son lycée ? / iStock.com - FatCamera 
Scolarité : comment choisir son lycée ? / iStock.com - FatCamera 
Ce mois-ci, le ministère de l’Éducation publie les résultats détaillés au baccalauréat 2016 de 4 500 lycées publics et privés (généraux et professionnels). Dans le cadre d’une orientation, viser un lycée prestigieux ou affichant 100 % de réussite au baccalauréat n’est pas forcément une solution adaptée à tous les profils d’élèves. Si le ministère de l’Éducation ne livre aucun classement officiel, ses IVAL, ou « Indicateurs de valeur ajoutée des lycées », permettent d'évaluer la capacité des lycées à emmener leurs élèves de la classe de seconde jusqu'au diplôme du baccalauréat, au-delà du simple taux de réussite à l’examen. A partir de ces IVAL, un certain nombre de palmarès ont été établis par les médias, mettant en avant différents critères de performance. Qu’est-ce qu’un « bon » lycée, et selon quels critères le choisir ? 


Les établissements qui font progresser leurs élèves

Le premier facteur à prendre en compte dans le choix d’un établissement est le profil scolaire de l’élève et ses besoins. Dans le palmarès des lycées de l'Etudiant, les établissements qui se classent au sommet sont ceux qui parviennent à faire le mieux progresser et réussir leurs élèves. Indépendamment du taux de réussite « brut » au baccalauréat. Ce classement se démarque en faisant la part belle aux établissements dont les méthodes d’accompagnement ont fait leurs preuves. 

Le « taux d’accès » au baccalauréat

L’Étudiant met en garde contre les chiffres relatifs aux taux d’accès à la seconde au bac. Ce taux indique les chances d’un élève ayant intégré l’établissement en seconde d’accéder à l’examen du bac, indépendamment du nombre d’années qu’il lui faut pour y parvenir. Le taux d’accès de la seconde au bac démontre l’investissement d’un établissement dans la réussite de ses élèves, et sa capacité à leur proposer des filières adaptées. En comparaison, le taux d’accès de la première au bac peut servir d’indicateur pour évaluer la tendance d’un établissement à écarter ses élèves les moins performants. Enfin, le taux d’accès de la terminale au bac reste un indicateur important, cependant moins pertinent par le passé puisque les établissements sont dans l’obligation d’accepter de faire redoubler les élèves ayant échoué à l’examen. 

L’orientation choisie

Autre indicateur de performance pointé par les médias dans leurs classements : la capacité d’un établissement à soutenir ses élèves dans leur orientation. En effet, dans le choix d’un établissement, l’un des premiers critères à prendre en compte est l’orientation scolaire de l’élève. L’offre en matière de formation, sa pertinence et sa qualité sont autant de valeurs ajoutées. Cette offre comprend autant les filières que les langues, les options et les enseignements proposés.

Indubitablement, un bon lycée est un établissement dont l’offre de formation est adaptée aux différents choix d’orientation de ses élèves. La capacité d’accompagnement de l’établissement dans l’orientation post-bac (à l’aide de conférences avec des professionnels, d’encadrement etc.) est également un facteur de valeur ajoutée. Dans le cas d’une orientation encore indéterminée, il est conseillé de sélectionner un lycée proposant un large éventail de filières, au-delà des trois séries générales L, S, ES. Dans les divers classements, le bon taux d’accès de la seconde au bac et une valeur ajoutée associée positive signalent les établissements proposant des filières diversifiés et capables de conserver leurs élèves jusqu’à l’examen du bac.