Jardin : tout savoir sur le rhododendron

Publié le 
Jardin : tout savoir sur le rhododendron / iStock.com - RandomPhotoGuy
Jardin : tout savoir sur le rhododendron / iStock.com - RandomPhotoGuy
Ses jolies fleurs disposées en grappe apportent de la couleur dans les jardins ou sur les balcons et terrasses : le rhododendron est une plante d’extérieur à adopter sans hésiter. Concernant son entretien, aucune inquiétude à avoir. Le rhododendron est relativement facile à cultiver.


Quand et comment planter un rhododendron ?

Vous avez acheté un rhododendron en pot et vous souhaitez le mettre en terre dans votre jardin ? L’idéal est d’attendre l’automne. Vous pouvez aussi le faire au printemps ou en hiver mais attention aux gelées qui peuvent lui être fatales. Ensuite, cherchez un endroit humide et ombragé, préparez la terre puis creusez un trou d’une taille une fois et demi supérieure à celle du pot. 

Versez de la terre de bruyère dans le trou puis plantez le rhododendron. Pensez à bien « casser le chignon », c’est-à-dire la terre qui a pris la forme du pot afin de libérer les racines. Terminez en arrosant le pied de la plante pour que la terre soit bien tassée.

Comment entretenir un rhododendron ?

Une fois en terre, le rhododendron a besoin d’eau. Au cours de la première année, il faut donc l’arroser régulièrement. L’idéal ? Le faire deux fois par semaine. Chaque année, pensez aussi à rajouter de la terre de bruyère au pied de la plante. Pourquoi ? Parce que cela permet le maintien du niveau d’acidité du sol.

Si vous envisagez de tailler votre rhododendron, sachez que cela n’est pas nécessaire. Il vous suffit d’enlever les fleurs fanées une fois la période de floraison – entre avril et mai – terminée.

Si votre rhododendron est en pot, placez-le à l’ombre et arrosez-le plus souvent que s’il était en terre. Pensez aussi à choisir de la terre de bruyère afin qu’il se plaise sur votre balcon ou sur votre terrasse.

Bouturer un rhododendron

La période idéale pour bouturer le rhododendron est l’été. Comment faire ? Il vous suffit de prélever des boutures de 15 à 20 centimètres sur des tiges sans fleurs. Enlevez les feuilles du bas et ne gardez qu’une voire deux paires de feuilles du haut.

Plantez les boutures dans des pots remplis de terreau spécial bouturage. Pensez à humidifier le substrat de façon régulière et à laisser les boutures à la lumière mais sans soleil direct. Une fois que les boutures ont bien pris, vous pouvez les mettre dans un pot plus grand ou en terre dans votre jardin en respectant bien les conseils énumérés précédemment.