La caution locative pour étudiant : une facilité d’accès au logement

Publié le 
La caution locative pour étudiant : une facilité d’accès au logement / iStock.com - Fizkes
La caution locative pour étudiant : une facilité d’accès au logement / iStock.com - Fizkes
Mise en place en 2013, la caution locative pour étudiant – également dénommée Clé – est une aide de l'État, qui se porte garant au même titre qu'une caution classique. L’État s’engage ainsi à effectuer le paiement des loyers en cas de défaillance de l'étudiant locataire. L'objectif poursuivi est bien entendu de faciliter l'accès au logement des étudiants ne bénéficiant pas d’appuis financiers. Si ce dispositif peut véritablement aider les étudiants à trouver une habitation décente, il présente toutefois quelques limites.


La caution locative pour étudiant, une véritable aide au logement

La caution locative pour étudiant est un dispositif réservé aux  étudiants âgés de moins de 28 ans, même si les doctorants et post-doctorants non titulaires étrangers de plus de 28 ans peuvent y avoir recours. Cette caution locative, où l'État se porte garant de l'étudiant, joue d'autant plus son rôle de facilitateur qu’elle fonctionne pour tout type de logement, à condition qu'il soit décent aux termes de la loi.

Les démarches administratives nécessaires pour obtenir la caution locative ont été simplifiées : un gage de rapidité pour les étudiants qui souhaitent en bénéficier. Une fois la demande de caution enregistrée en ligne, les délais de traitement sont particulièrement courts. Lorsque tous les critères d’octroi de l’aide sont remplis, la demande est ensuite validée. Il ne reste plus alors qu’à signer avec le propriétaire bailleur – en même temps que le bail locatif –  une convention de garantie.

En optant pour la caution locative pour étudiant, ce dernier s’engage à  prévenir en amont le bailleur ainsi que les gestionnaires du dispositif en cas de risque d'impayé. Si ce risque se réalise, après avoir effectué les relances habituelles, le bailleur peut alors se tourner vers le gestionnaire du dispositif pour obtenir le paiement du ou des loyers. La caution locative pour étudiant représente donc un moyen de rassurer les propriétaires. Toutefois, cette caution locative ne supprime pas toutes les difficultés auxquelles les étudiants sont confrontés.

 

L’accès au logement des étudiants difficile malgré la caution locative

Si le dispositif de caution locative pour étudiant  est une aide précieuse et facile à obtenir pour trouver un logement, certains freins subsistent toutefois.

La première difficulté à laquelle peuvent être confrontés les étudiants réside dans les limites du parc locatif, très restreint dans certaines localités. À l’inverse, certaines communes disposent de nombreux logements à louer, mais à des loyers trop élevés, supérieurs au plafond prévu par le dispositif de caution locative. Les étudiants ne peuvent donc pas bénéficier des avantages du dispositif, les privant d’accès à ces logements.

Autre frein à l’application du dispositif de caution locative : l’étudiant bénéficiaire doit disposer de revenus. En effet, le non-paiement du loyer, couvert par le dispositif, doit constituer un risque et non une certitude. Les étudiants les plus démunis, ou ne travaillant pas en-dehors de leurs études, se retrouvent de ce fait exclus du dispositif et ne peuvent s’en prévaloir pour trouver facilement un logement.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : location logement