Micro-travail, micro-tâches : point sur une activité en plein essor via les plateformes numériques

Publié le 
Micro-travail, micro-tâches : point sur une activité en plein essor via les plateformes numériques / iStock.com - chee gin tan
Micro-travail, micro-tâches : point sur une activité en plein essor via les plateformes numériques / iStock.com - chee gin tan
Tout comme son nom, le micro-travail permet de percevoir des micro-rémunérations. En effet, ce type d’activité aide à obtenir un petit bonus pouvant être salvateur pour boucler les fins de mois. D’ailleurs, certains indépendants parviennent même à vivre uniquement grâce à ces micro-tâches en ligne.

Le micro-travail : c’est quoi ?

Dans la pratique, le micro-travail est une activité rémunérée qui ne demande aucune qualification particulière. Il requiert simplement une connexion internet et un ordinateur à portée de main. En effet, il s’agit généralement de petites tâches informatiques qui, jusqu’à présent, ne peuvent pas être confiées à une intelligence artificielle, qui en passant peut par exemple faciliter le quotidien des aveugles et malvoyants.

Ainsi, les micro-tâches numériques représentent un ensemble de manipulations informatiques plutôt simples.

Les conditions de travail et les rémunérations du micro-travail

Il faut l’avouer, les conditions de travail du micro-travail se révèlent assez agréables. En effet, cette activité dispense de la présence d’un patron grincheux ou encore d’un collègue exaspérant pendant un job d’été par exemple. Ainsi, avec le micro-travail, vous êtes votre propre patron et l’ensemble des bénéfices que vous générez vous revient entièrement. D’autre part, à l’instar de toute autre activité, les sommes amassées à travers les micro-tâches sont attribuées vers la fin du mois. Celles-ci peuvent être directement envoyées sur votre compte bancaire, Paypal ou octroyées sous la forme d’un chèque.

Concernant les rémunérations, elles peuvent passer de quelques centimes d’euros à quelques dizaine d'euros pour les tâches les plus complexes et longues.

Pourquoi le micro-travail fait-il un succès ?

Le succès du micro-travail repose sans doute sur le fait de pouvoir gagner des sous depuis chez soi, et ce, sans aucune qualification spéciale. Si cette activité intéresse surtout les personnes au chômage ou en situation de précarité, elle peut également être un revenu d’appoint pour les retraités, les personnes à mobilité réduite ou encore les étudiants.

D’autre part, sachez également que les plus présents sur ces plateformes sont les Africains ou encore les Indiens. En effet, ces quelques euros gagnés par jour représentent une vraie aubaine pour eux.

Sachez que le micro-travail consiste par exemple à :

  • Traduire un texte d’une langue à une autre ;
  • Transcrire un son en texte ;
  • Répondre à un sondage en ligne ;
  • Noter des articles ou des vidéos ;
  • Identifier et nommer des objets sur une image ;
  • Vérifier des mots clés concernant un produit en ligne ;
  • Visiter des sites web ou encore écrire des critiques ou des commentaires sur des articles ;
  • Etc.

À titre d’exemple :

  • Les sondages sont rémunérés entre 0,20 et 1 € chacun ;
  • La traduction d’une fiche produit d’une langue à une autre se rémunère à environ 0,03 centimes ;
  • Sinon, pour la retranscription d’un enregistrement audio de deux heures, il faut compter dans les 13 €.

Une fois cumulées, les micro-tâches ne génèrent alors que quelques euros par jour.

Cependant, sachez que malgré les progrès de l’intelligence artificielle, qui est capable de révolutionner nos vies, il faut savoir qu’il est probable que certaines tâches devront toujours être effectuées par des humains.

Cet article a recueilli 2 avis.100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : trouver un emploi