Montage d'un mur en béton cellulaire

Publié le 
Montage
d'un mur en béton cellulaire
Montage d'un mur en béton cellulaire
Le béton cellulaire est souvent utilisé dans la construction du fait de ses nombreux avantages. Sa structure alvéolaire lui permet d’être résistant. Ce matériau possède également des propriétés isolantes. Le montage d’un mur en béton cellulaire exige le respect de certaines règles, pour une réalisation parfaite. Voici quelques informations pour vous éclairer sur ce matériau et sur les étapes à suivre pour le monter.


Caractéristiques du béton cellulaire

Le béton cellulaire est composé de plusieurs éléments naturels comme : le sable, le ciment, la chaux, la poudre d’aluminium, le gypse et l’eau. Il en existe différents types, à l’exemple des blocs lisses et des linteaux. Ces derniers procurent une meilleure isolation thermique et phonique. Ils sont indéformables et ininflammables. De plus, ce sont des matériaux écologiques et recyclables.

Étapes du montage

  • Préparez le sol et marquez l’emplacement du mur

Déterminez le tracé de la cloison au sol. Pour calculer l’épaisseur du mur, marquez la largeur du bloc de béton cellulaire. Si la dalle destinée à la pose n’est pas plane, faites une arase au mortier hydrofugé à 600 kg par m³. Faites couler le béton sur les débris de parpaings et de briques. Enfin, utilisez un cordeau tendu entre des piquets afin de délimiter l’emplacement du mur.

  • Montez les blocs de béton

Commencez chaque niveau par les angles avant la mise en place du cordeau. Puis, posez les blocs sur la couche de colle. Ensuite, vérifiez le niveau et frappez au maillet si nécessaire pour l’ajuster horizontalement. Il est obligatoire de placer les blocs sous forme croisée pour pouvoir accueillir des chainages. Débutez la pose du deuxième rang avec un demi-bloc.

  • Réalisez la finition du mur

Après avoir dressé le mur, vérifiez qu’il soit droit avec un fil à plomb. Pour un système à ossature bois et béton cellulaire, posez le bardage sur un lattage fixé au support. L’espace entre eux doit être ventilé. Vous pouvez également réaliser des saignées à l’aide d’une gouge ou d’une rainureuse. N’oubliez pas de les reboucher avec du plâtre fort. 

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".