Œil qui tremble : est-ce dangereux pour la santé ?

Publié le 
Œil qui tremble : est-ce dangereux pour la santé ? / iStock.com - CCat82
Œil qui tremble : est-ce dangereux pour la santé ? / iStock.com - CCat82
Avoir l’œil qui tremble, ou plus précisément la paupière est un phénomène expérimenté par beaucoup de personnes. À quoi est due cette sensation indolore, mais pas toujours agréable ? Faut-il s’en inquiéter ? Existe-t-il des remèdes ? Quand faut-il consulter un médecin ?

Reconnaître la fasciculation de la paupière

Lorsque l’œil se met à trembler, cela donne l’impression que la paupière clignote. Appelé fasciculation de la paupière par les médecins, ce phénomène est sans gravité, dans la plupart des cas. Mais avoir l'oeil qui tremble n’est pas toujours agréable, et certaines personnes le supportent mieux que d’autres. Toutefois, les fasciculations cessent rapidement, puisque le phénomène est passager, ne durant normalement pas plus de quelques secondes ou minutes. Il s’agit de contractions involontaires des muscles orbiculaires de la paupière. Elles peuvent toucher les deux yeux, mais jamais simultanément. Les tremblements peuvent être ressentis au niveau de la paupière inférieure ou bien de la paupière supérieure. Ces spasmes portent également le nom myokymie se caractérisant par un frémissement involontaire des fibres musculaires.

Quelles sont les causes de ces tremblements ?

Dans la plupart des cas, les tremblements de la paupière sont liés à une fatigue visuelle, responsable de troubles de la jonction neuromusculaire. Autrement dit, les nerfs et les muscles ne communiquent plus correctement. Cela se produit en cas de fatigue liée à une mauvaise nuit, stress, exposition prolongée aux écrans, excès de caféine ou d’alcool, consommation de drogue, présence gênante de vent ou de fumée de cigarette, sécheresse oculaire, pratique sportive intense. La prise de certains médicaments contre l’épilepsie ou la psychose peut également causer des fasciculations. Enfin, le manque de magnésium est souvent en cause.

Plus rarement, les causes peuvent être sérieuses, comme une abrasion de la cornée, un glaucome, une uvéite, une blépharite, une sclérose en plaque, un syndrome de Gilles de la Tourette ou encore une dystonie.

Si les tremblements de l’œil s’accompagnent de gonflements ou de rougeurs, ou s’ils durent plusieurs semaines, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un médecin.

Existe-t-il des remèdes ?

Si les tremblements de l’œil ne sont pas associés à des maladies, alors aucun traitement n’existe pour y remédier. Cependant, afin d’en finir avec les fasciculations, il convient d’identifier le facteur extérieur déclenchant. Et en fonction de la cause détectée, vous pouvez par exemple vous accorder suffisamment de sommeil, vous détendre avec des exercices de respiration ou du yoga, limiter votre consommation de café et d’alcool et avoir une meilleure hygiène de vie de façon générale. Cela devrait normalement suffire à limiter ce désagrément, si les fasciculations sont liées au stress et au manque de sommeil.

Il est aussi recommandé de faire une pause si on travaille sur des écrans, ou de se masser délicatement les paupières en effectuant des petits mouvements circulaires. Concernant le magnésium, privilégiez une eau minérale riche en magnésium, ou vous pouvez consommer du chocolat noir et des oléagineux comme les amandes, les noix et les noisettes, qui sont des produits riches en magnésium.

Cet article a recueilli 1 avis.100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".