Prêt immobilier : renégociation ou rachat, quelles différences ?

Publié le  - Mis à jour le 
Prêt immobilier : renégociation ou rachat, quelles différences ?
Prêt immobilier : renégociation ou rachat, quelles différences ?
Les taux d'intérêt sont actuellement historiquement bas. C'est donc le moment idéal pour acheter un bien mais aussi renégocier ou racheter votre prêt immobilier. Mais qu'est-ce qui différencie les deux notions ? C'est ce que nous vous expliquons dans cet article.  


Rappel : définition de « prêt immobilier »

On parle de prêt ou de crédit immobilier pour désigner une somme que l'on emprunte afin de financer l'achat d'un bien ou encore d'un terrain.

Le prêt immobilier est encadré par la loi. En février 2014, le Parlement européen a voté la directive régissant le nouveau cadre juridique des prêts immobiliers. Celle-ci est applicable dans toute l'Union européenne depuis le 21 mars 2016.

En France, c'est à l'ordonnance 2016-351 du 25 mars 2016 que l'on se réfère. La priorité ? Protéger les intérêts des emprunteurs.  

Qu'est-ce que la renégociation de prêt immobilier ?

On parle de renégociation de prêt immobilier quand on souhaite renégocier les conditions de ce dernier auprès de l'organisme prêteur.

La négociation peut concerner divers aspects. Actuellement, ce sont surtout les taux d'intérêt et leur baisse historique qui amènent les emprunteurs à renégocier leur crédit.

Cependant, il faut savoir que cette négociation n'est pas toujours simple. En effet, votre établissement prêteur n'est absolument pas obligé d'accepter la renégociation de votre prêt.

Pour renégocier votre prêt, mettez en avant divers arguments forts afin de convaincre votre banque. Parlez de votre fidélité à cette dernière, de votre bon état de santé ou encore de votre situation professionnelle stable.

Votre banque accepte de renégocier les conditions de votre crédit ? Un avenant au contrat de celui-ci sera fait. Si elle refuse, vous pouvez vous tourner vers le rachat de prêt.

Qu'est-ce que le rachat de prêt immobilier ?

Vous êtes face à un refus de votre établissement qui ne souhaite pas renégocier votre prêt ? Mettez en concurrence plusieurs banques afin de racheter votre crédit immobilier.

Quel est l'intérêt ? Vous pouvez, par exemple, bénéficier de taux plus intéressants et ainsi réaliser des économies.

Mais attention à bien calculer le coût total de ce rachat de prêt qui inclut un changement d'établissement.

Premièrement, vous serez dans l'obligation de rembourser votre prêt en cours par anticipation. Vous aurez aussi des pénalités à payer (3 % du capital restant dû). Deuxièmement, les frais de dossier et d'hypothèque pour votre nouveau crédit seront aussi à inclure dans le coût total.

Le rachat de prêt nécessite donc un temps de réflexion et un calcul du total des frais qu'il inclut.  

Bonus : apprenez comment foncrtionne un prêt immobilier avec cette vidéo Pratiks !

IFrame

Retrouvez d'autres tutoriels utiles sur la chaîne YouTube de Pratiks !