Réduire, Réutiliser, Recycler : les piliers d’une consommation durable, équitable et responsable

Publié le 
Réduire, Réutiliser, Recycler : les piliers d’une consommation durable, équitable et responsable / iStock.com-Prompilove
Réduire, Réutiliser, Recycler : les piliers d’une consommation durable, équitable et responsable / iStock.com-Prompilove
Avec la crise sanitaire liée au covid-19, la génération de déchets a augmenté. En effet, la généralisation des masques jetables ou encore l’amplification de la vente à emporter ont conduit à une augmentation de la production d’ordures. Des mesures doivent ainsi être prises afin d’être plus respectueux envers l’environnement, et tout commence par l’implication de chacun. 

Comment réduire, recycler et réutiliser ?

Pour être plus écologique, il s’avère important de réduire les déchets, mais également la façon de consommer les biens et l’énergie. La récupération de matériaux déjà utilisés pour en faire de nouveaux produits entre également dans cette perspective. Il en est de même pour la conservation d’un produit en fin de vie afin de le remettre en état d’utilisation.

Comment réduire ses déchets ?

Plusieurs solutions permettent de réduire ses déchets :

  • Ne pas utiliser de produits à usage unique ;
  • Privilégier l’usage de produits rechargeables ;
  • Opter pour les emballages réutilisables ou recyclables ;
  • Acheter des produits neufs, de bonne qualité et durables ;
  • Acquérir des produits réparables ;
  • Emprunter ou louer ;
  • Faire soi-même certains produits.

Comment recycler ses déchets ?

Le recyclage des déchets passe par leur tri avant de les jeter ou par leur recyclage pour leur trouver une seconde utilité. Voici quelques types de déchets pouvant être recyclés :

  • Les emballages en papier, carton, verre ou métal ;
  • Le papier ;
  • Les textiles ou même les chaussures ;
  • Les matériels électroniques ou électriques ;
  • Les meubles ;
  • Les ampoules, batteries ou piles, etc.

Comment réutiliser ses déchets ?

La réutilisation des déchets s’apparente à leur recyclage. En effet, certains produits peuvent être réutilisés au lieu d’être jetés. Avec un peu d’imagination, les boîtes d’emballage par exemple peuvent se transformer en rangements. Sinon, il est également possible de :

À travers ces différentes méthodes, chacun pourra adopter une consommation plus responsable.

Le problème des déchets d’emballages plastiques

Il faut savoir qu’en plus d’étouffer la faune et la flore, les déchets d’emballages plastiques devraient être plus nombreux que le nombre de poissons dans l’océan vers l’année 2050. Il s’avère alors essentiel de savoir choisir les emballages pour éviter une telle catastrophe. Ainsi, voici quelques conseils sur le choix de vos emballages alimentaires :

Privilégier les emballages en verre

Les emballages en verre apparaissent comme les plus sains parmi tous. En effet, ils ne sont composés que de sable, de calcaire et de carbonate de sodium. Par ailleurs, en plus d’être imperméables, ils empêchent également l’interaction avec des éléments extérieurs et préservent mieux les aliments.

Opter pour des emballages en papier sains

Les huiles minérales qui composent les adhésifs et les encres retrouvés sur les emballages en papier peuvent être cancérigènes et génotoxiques. Ces huiles sont en fait dérivées des hydrocarbures et peuvent être en contact avec les aliments. Les papiers recyclés peuvent alors être encore plus dangereux.

Éviter les emballages en aluminium

Il faut savoir qu’une fois chauffés ou en contact avec des aliments acides, les emballages en aluminium dégagent des particules d’aluminium. Une fois dans le sang, ces dernières représentent un risque pour la santé.

Concernant les emballages en plastique, en termes d’alimentation, l’idéal est d’opter pour des modèles moins nocifs, tels que ceux en polypropylène ou encore polyéthylène haute ou basse densité. Il faut savoir que les industriels se sont déjà engagés dans le recyclage du plastique.