Upcycling, une tendance en hausse depuis le début de la crise sanitaire

Publié le 
Upcycling, une tendance en hausse depuis le début de la crise sanitaire / iStock.com-M. Kaercher
Upcycling, une tendance en hausse depuis le début de la crise sanitaire / iStock.com-M. Kaercher
Au-delà du choix de matériaux durables, de la production locale ou encore du recyclage, tel que le recyclage du plastique dans lequel s’engagent les industriels, l’Upcycling apparaît comme une solution encore plus intéressante pour soigner les maux de la planète.

Qu’est-ce que l’Upcycling dans la mode ?

L’Upcycling est actuellement la tendance appliquée par nombreuses marques et créateurs de mode. Cette tendance consiste à valoriser les objets ou déchets non utilisés, c’est-à-dire à les transformer en pièces de meilleure qualité.

L’Upcycling dépasse ainsi le recyclage habituel qui, à travers un cercle vertueux, permet à la mode de produire moins de déchets, de produits, et de réduire ainsi son incidence sur l’environnement. En effet, comparé au recyclage traditionnel, l’Upcycling s’avère moins énergivore, puisque la matière première est immédiatement réutilisée, et ce, sans être détruite. Il s’agit même d’une démarche encore bien plus éthique et plus verte que la seconde main ou les différents commerces d’occasion.

À titre d’exemple, la marque Gant a récemment présenté une capsule de chemises upcyclées créée avec les restes de tissus issus de ses collections précédentes.

La marque Banana Moon quant à elle a créé une collection de maillots de bain avec ses chutes de tissus.

Il en est de même pour la collection Marée Noire” de Marine Serre sortie en 2019. Cette ligne se composait de différentes pièces en upcycling créées à partir de stocks de tissus délaissés.

D’autre part, il faut savoir que les produits issus d’un Upcycling sont généralement onéreux, parfois même plus chers qu’un produit neuf. Cette particularité est notamment due à une production qui demande beaucoup plus de temps. En effet, il peut arriver que les pièces qui composent un produit soient parfois difficiles à trouver. 

L’Upcycling : un écosystème en plein développement

L’Upcycling est actuellement en pleine expansion, puisque le nombre d’acteurs qui se spécialisent dans ce secteur ne cesse d’augmenter.

À titre d’exemple, Uptrade est une plateforme BtoB en cours de déploiement qui espère mettre des stocks dormants de plusieurs fournisseurs à disposition de jeunes marques. Elle permet ainsi aux fabricants d’éviter des pertes et aux jeunes créateurs de dénicher des quantités et tarifs qui leur conviennent.

Il existe également d’autres dispositifs tels que Modimalisme ayant pour vocation d’accompagner les marques et enseignes dans la revalorisation de leurs invendus et déchets.

D’autre part, il faut savoir que cette tendance dépasse également l’univers de la mode. En effet, plusieurs types de déchets restent valorisables. Il peut par exemple s’agir de bouteilles de vin usagées transformées en lampes, de pneus de vélos usés convertis en ceintures ou encore de toiles de montgolfières utilisées pour créer des poufs.

Concernant le concept des bouteilles de vin transformées en lampes, il a été élaboré par la start-up Septembres. Si le haut de la bouteille devient une lampe, le bas quant à lui se transforme en verre à tapas ou en bougie.

Les pneus de vélos transformés en ceintures quant à eux sont une idée de la start-up La Vie est Belt. Actuellement, leurs ceintures sont également conçues à partir de pneus de voitures, mais aussi de lances à incendie.

Tout aussi innovante, la start-up Résurrection” concocte des biscuits apéritifs à base de résidus de pommes et de malt. Dans la même veine, les industriels de la boisson qui sont également favorables à la consigne.