Comment éviter le cauchemar de la gestion de sinistre dégât des eaux ?

Publié le 
Soyez zen ! La gestion d'un dégât des eaux peut s'avérer un long fleuve tranquille !
Soyez zen ! La gestion d'un dégât des eaux peut s'avérer un long fleuve tranquille !
Quelques astuces peuvent prévenir l’éventualité d’un dégât des eaux ; et s’il survient, la gestion peut s’avérer fluide et sans encombre. Voici deux règles fondamentales pour se prémunir du cauchemar de la gestion d’un dégât des eaux.


La prévention est de mise

La première règle relève de l’anticipation. Elle consiste à vérifier, ou à faire vérifier par des professionnels, le bon fonctionnement et l’état de la tuyauterie sur une base régulière (à l’année, par exemple). Ces précautions permettent d’anticiper l’usure des tuyaux et les éventuelles réparations à effectuer pour empêcher un dégât des eaux. De quoi dormir sur ses deux oreilles.

S’il y a dégât des eaux, faites-vous aider

Et si, malgré ces précautions, la fuite survient malgré tout ? Pas de panique ! Après avoir coupé l’arrivée d’eau, et vous être assuré que la situation ne présentait aucun danger immédiat, munissez-vous de votre contrat d’assurance habitation et contactez votre assureur. L’assureur ne prendra pas intégralement le relais sur les questions de gestion du sinistre, mais devrait savoir vous aguiller quant à la marche à suivre. Attention, les usagers sont rarement égaux devant les assurances. Selon la compagnie et le contrat souscrit, les procédures peuvent être longues et coûteuses pour les assurés.  Pour des solutions rapides et clé en main, il est également possible de faire appel à des entreprises de gestion de sinistre comme aukazou qui déchargent les clients de l’intégralité des démarches et qui règlent tous leurs problèmes.