Tout savoir sur le poisson d’avril !

Publié le 
Quelles sont les origines du poisson d’avril ? / iStock.com - nito100
Quelles sont les origines du poisson d’avril ? / iStock.com - nito100
Le 1er avril approche à grands pas. Attendez-vous donc à ce que vos enfants, petits-enfants, neveux, nièces ou encore petits voisins vous collent quelques poissons dans le dos. Mais au fait, d’où vient ce fameux « poisson d’avril », comment le fêter comme il se doit  ?


Les origines supposées du poisson d’avril

Plusieurs hypothèses existent concernant l’origine du poisson d’avril. Pour certains, il serait né au XVe siècle et désignait à l’époque un « entremetteur » ou bien « un jeune garçon chargé de porter les lettres d’amour de son maître ». 

On dit aussi qu’en 1564, tandis que Charles IX décide que l’année commencera désormais le 1er janvier et non plus le 1er avril, de nombreuses personnes continuent de s’offrir les étrennes le 1er avril. Pour se moquer d’eux, d’autres ont l’idée de leur tendre des pièges ou encore de leur offrir de faux cadeaux. Cependant, aucun écrit ne prouve que l’année commençait réellement le 1er avril avant l’unification du calendrier.

Autre origine possible : avril était le mois favori des pêcheurs au maquereau et donc celui au cours duquel on offrait le plus de poisson. Mais là encore, le doute est permis puisque certains affirment qu’en avril la pêche était tout bonnement interdite. D’ailleurs, cette interdiction en pleine période de reproduction des poissons aurait conduit des petits blagueurs à offrir de faux poissons aux pêcheurs...

Il est aussi possible que le 1er avril marque tout simplement la fin du carême des Chrétiens qui, durant cette période, doivent privilégier le poisson. De plus, au début du XXe siècle, on envoyait des cartes à son entourage  le 1er avril pour souhaiter bonheur, amour et amitié et ces dernières étaient décorées de petits poissons.

Une journée célébrée dans le monde entier

Le 1er avril est également un jour particulier dans d’autres pays. Pour les Anglophones, c’est le April Fool’s Day. Les Écossais partent à « la chasse à l’imbécile » tandis que les Britanniques, au même titre que les Français, font appel à leur humour et à leur créativité pour piéger leurs proches.

En Belgique, on colle des poissons dans le dos des copains ou encore des enseignants et même les médias jouent le jeu en diffusant, par exemple, des nouvelles quelque peu farfelues.

En Allemagne aussi, c’est jour de blagues. Et on dit « April April » ou « Aprilscherz » à la place de notre fameux « Poisson d’avril ».

En Espagne et en Amérique Latine, le « massacre des Innocents » ou « jour des saints innocents » qui a lieu le 28 avril est l'équivalent du poisson d'avril. Les blagues vont dans tous les sens et un petit bonhomme de papier est accroché dans le dos des gens.

Si vous manquez d’inspiration le jour J

Vous avez des enfants dans votre entourage ? Proposez-leur un atelier DIY avec dessin, découpage, collage et coloriage pour créer de jolis poissons à coller dans le dos de leurs camarades de classe et autres. Le but est de laisser parler son imagination pour faire des poissons toujours plus drôles avec des gros yeux ou des petits mots marrants, par exemple. N'oubliez pas le morceau de scotch pour le faire tenir dans le dos. Attention, le but pour que la blague fonctionne est que la personne ne se rende pas compte que vous lui avez collé un poisson dans le dos.

C'est aussi le moment des blagues ! Vous pouvez aussi vous amuser à remplacer le tube de dentifrice par un tube de mayonnaise, le savon liquide par de l’huile mais aussi à mettre les croquettes du chat à la place des céréales de vos enfants/parents. Ce ne sont pas les idées qui manquent ! Pour ceux qui n'ont pas d'idées, rien de mieux que le canular téléphonique.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".