Voyage : les astuces pour ne pas subir le décalage horaire

Publié le 
Voyage : les astuces pour ne pas subir le décalage horaire / iStock.com - Brasil2
Voyage : les astuces pour ne pas subir le décalage horaire / iStock.com - Brasil2
Le décalage horaire peut vite devenir problématique pour les personnes qui en sont victimes. Il existe cependant certaines astuces pour l'éviter. Mais, avant de réserver votre billet, avez-vous renouvelé votre passeport ?


Comment y remédier ?

Avant le voyage, il est conseillé de bien se reposer. Contrairement à une idée reçue, dormir dans l'avion est risqué. L'hygiène alimentaire joue également un rôle important. Il faut savoir que l'alcool perturbe le sommeil et que le fait de manger léger évite d'éventuels troubles gastro-intestinaux. Les sucres lents et rapides (pommes de terre, pâtes…) ainsi que les plats riches en protéines sont à privilégier. Pour les cas les plus handicapants, prendre un somnifère durant deux à trois nuits est recommandé. Il ne s'agit toutefois pas d'en abuser. Les voyageurs fréquents peuvent utiliser la luminothérapie pour resynchroniser leur horloge interne. En ce qui concerne la mélatonine, l'hormone du sommeil, son efficacité n'est pas certaine. De plus, les produits utilisés ne sont pas suffisamment contrôlés, même dans les aéroports. Il n'y a pas que lors des déplacements que l'horloge biologique est perturbée, cela survient pour tout changement d'heure, sujet d'ailleurs si controversé.

Les effets négatifs du décalage horaire

Le jetlag peut véritablement gâcher les vacances. Il se manifeste surtout par des troubles du sommeil qui entraînent ensuite une fatigue générale, une baisse de la vigilance, une absence d'appétit, de l'irritabilité, des difficultés de concentration et des troubles gastro-intestinaux. Totalement perturbée, l'horloge biologique donne des informations erronées à l'organisme. Sur le papier, un jour complet est nécessaire pour récupérer une heure de décalage. Il importe ainsi de se préparer convenablement. Il est primordial d'organiser son planning avec précision et dans la mesure du possible, de ne pas changer ses habitudes de sommeil. Quitte à subir les effets indésirables du jetlag, autant choisir une destination de rêve parmi les 3 destinations à privilégier en août 2018 !

À l'Est ou à l'Ouest ?

En règle générale, voyager à l'Est est plus perturbant que se rendre à l'Ouest, car avancer un cycle circadien est plus compliqué que de le retarder. La meilleure solution consiste à préparer les décalages de phase en retardant ou en avançant l'heure du coucher et du réveil les jours qui précèdent le départ. Les spécialistes du sommeil stipulent que les enfants sont moins sensibles à ce phénomène, car leur “pression de sommeil” est généralement plus forte que celle des adultes.