Fini le daltonisme, ces lunettes permettent de voir les couleurs

Article mis à jour le 

Des lunettes permettraient aux daltoniens de percevoir toutes les nuances des couleurs
Des lunettes permettraient aux daltoniens de percevoir toutes les nuances des couleurs

Un spécialiste du daltonisme, Don McPherson, est parvenu à mettre au point un peu par hasard des lunettes capables de modifier les nuances des couleurs. De telle sorte qu’avec ces dernières, les daltoniens pourraient voir correctement les couleurs. Explications.

Aujourd’hui, pas moins de 300 millions de personnes de par le monde sont touchées par le daltonisme, qui concerne beaucoup plus les hommes (8 % de la population en Europe) que les femmes (0,45 %). Or, de nouvelles lunettes pourraient prochainement permettre à ces dernières de voir pour la première fois une palette de couleurs plus étendue.

Comme l’a rapporté Libération, un spécialiste du daltonisme, le professeur Don McPherson, a mis au point involontairement un système à même d’interférer sur les nuances des couleurs. Une découverte rendue possible alors qu’il travaillait au départ sur un prototype de lunettes de protection destinée à la chirurgie laser.


Voir le monde en couleur à un prix…

Fort de cette découverte, McPherson, par ailleurs cofondateur de la start-up Enchroma, a signé un partenariat avec le fabricant de peintures Valspar. Objectif : créer une paire de lunettes en mesure de changer la perception des couleurs. Grâce à celles-ci, quatre daltoniens ont déjà pu découvrir pour la première fois des nuances bleues, roses ou jaunes.


Concrètement, les lentilles en question rendent possible la vision de couleurs plus vives, lumineuses et saturées. À noter que Valspar s’apprête par ailleurs à fournir gratuitement plusieurs modèles de ces lunettes au musée de Chicago, afin de permettre aux daltoniens de profiter des œuvres exposées comme il se doit. Pour le commun des mortels, il reste toutefois possible d’acquérir l’une de ses montures. À condition cependant de se délester de 365 euros…


Sources : liberation, sciencesetavenir