Netfix indisponible sur les box internet à son lancement en France

Article mis à jour le 

Attendu de pied ferme par cinéphiles et sérivores, le service de vidéo à la demande en streaming Netflix fera son entrée officielle dans l’Hexagone le 15 septembre. Néanmoins, ce dernier ne devrait pas être accessible sur l’ensemble des supports, contrairement à ce que laissait supposer les observateurs.

D’après une information de BFM Business, les fournisseurs d’accès à Internet – soit Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free – n’ont pas validé l’accès du géant américain de la vidéo à la demande à leurs box. De fait, le service de VOD sera indisponible pour les utilisateurs de ces FAI, et donc uniquement accessible sur les ordinateurs, télévisions connectées et autres tablettes.

Indubitablement, ce retournement de situation n’est pas facile à encaisser pour Netflix, puisque les box sont à l’heure actuelle l’un des principaux points d’accès aux vidéos à la demande en France.

En cause : des taux de commission trop bas

Comment expliquer cette défection ? Pour BFM Business, les taux de commission reversés par Netflix, trop faibles, seraient à l’origine de cet échec. Ainsi, le service de VOD américain n’aurait pas accepté de s’aligner sur les commissions aujourd’hui reversées par Canal +.

Par ailleurs, les FAI seraient aussi frileux à l’idée d’allouer la bande passante souhaitée par Netflix. À noter en effet que d’après une étude, le service de streaming serait à l’origine de 34 % du trafic Internet total, aux États-Unis.

Quoi qu’il en soit, les sources s’accordent à dire que les prix des forfaits proposés par le géant devraient tourner autour de 7,99 euros et 11,99 euros par mois. Pour faire face à l’arrivée de ce nouveau concurrent, Canal + plancherait en ce moment sur une toute nouvelle offre de service de VOD, baptisé CanalPlay.

Sources : bfmbusiness, lci