Netflix : l'abonnement au service va-t-il constituer le cadeau de Noël idéal ?

Article mis à jour le 

Comme nous vous l'indiquions la semaine passée, Netflix s'apprête à débarquer en France fin 2014 avec à la clé un abonnement à moins de 10 euros par mois. Mais cette plateforme de streaming va-t-elle se révéler à la hauteur des attentes ?

Mercredi 21 mai, Netflix a officialisé l'arrivée de son service en France d'ici fin 2014. Attendue de pied ferme, cette plateforme va-t-elle constituer le cadeau idéal pour Noël ?

Netflix, késako ?

En pratique, Netflix est un service en ligne proposant de visionner en streaming un important catalogue de films et de séries en illimité.

Combien ça va coûter ?

Contrairement aux idées reçues, le streaming n'est pas toujours gratuit. Aux États-Unis, Netflix propose ainsi un abonnement mensuel de 8,99 dollars, qui devrait avoisiner les 10 euros, d'après les informations du Figaro. De fait, si l'on part du principe que l'abonnement Netflix revient à 9,99 euros par mois, il faut donc compter 119,88 euros par an. C'est moins que la redevance audiovisuelle, qui s'élève pour sa part à 133 euros.

Quid des films et séries disponibles ?

Pour l'heure, impossible d'avoir un aperçu du catalogue de films prochainement disponibles. Pourquoi ? Tout simplement parce que les droits de chacun d'entre eux vont devoir être renégociés. C'est d'ailleurs ce sur quoi Netflix s'affaire actuellement. À noter toutefois que Vincent Maraval, le directeur des ventes de Wild Bunch (The Artist, La Vie d'Adèle, etc.) a indiqué au Nouvel Observateur avoir signé un partenariat avec Netflix.

Quoi qu'il en soit, il n'est pour l'instant pas possible de savoir quels seront les blockbusters et autres films d'auteurs présents sur la plateforme américaine. Mais les dernières sorties sont exclues pour la simple et bonne raison que la loi française, baptisée "chronologie des médias", contraint Netflix à respecter le calendrier restrictif des films. Concrètement, le géant doit attendre 36 mois après la sortie en salle pour proposer un long-métrage sur son service.

Heureusement, cette chronologie des médias n'est pas de mise pour les séries. Ce qui va permettre à Netflix de diffuser de nombreuses séries récentes. Outre-Atlantique, le service propose des séries comme Breaking Bad ou encore Mad Men, de même que X-Files et autres Malcolm. Mais la plateforme va également proposer en exclusivité ses séries Orange is the new black et House of Cards – la saison 3 pourrait ainsi échapper à Canal +.

En outre, la plateforme va coproduire des séries avec Gaumont, à l'instar de Hemlock Grove et Narco. Et selon les informations du Figaro, Netflix travaille en ce moment sur une série se déroulant à Marseille.

À noter que les premiers testeurs de Netflix avaient souligné que le principal atout du service reposait sur le nombre de séries proposé.

Comment pourra-t-on utiliser Netflix ?

Aujourd'hui, pas moins de 15 millions de foyers (sur 25) regardent la télévision via les box de leurs FAI. Ce qui pourrait amener Netflix à se glisser dans ces dernières. En contrepartie, l'américain devra néanmoins laisser filer 30 % de ses revenus.

D'après Le Nouvel Observateur, la plateforme va au départ contourner les box. Ce qui la rendra accessible non pas sur les télévisions mais sur tous les écrans d'ordinateur, tablettes tactiles, smartphone et autres consoles de jeux. Ainsi, l'utilisateur pourra commencer à visionner une série sur son smartphone et terminer son épisode une fois de retour chez lui sur son ordinateur. Unique impératif : avoir accès à Internet.

Sources : nouvelobs, electronlibre, pratique