Nouvelle augmentation du prix des timbres en vue

Article mis à jour le 

Le conseil d’administration de la Poste a demandé à l’autorité de régulation des télécommunications de revoir à la hausse le plafond d’augmentation annuelle du prix du timbre.

D’après Les Echos, une augmentation du prix des timbres devrait être adoptée jeudi 26 juin, à l’occasion d’une réunion du conseil d’administration de la Poste. Ce dernier aurait demandé à l’autorité de régulation des télécommunications (ARCEP) de fixer à 3,5% en plus de l’inflation le plafond d’augmentation annuelle des tarifs postaux pour les quatre années à venir.

Un déclin du courrier plus prononcé que prévu

Cette augmentation, qui devrait avoir lieu dès 2015, se justifie selon la Poste par le fait que le déclin du courrier a été plus prononcé que prévu à l’heure des courriels : le nombre de lettres prioritaires aurait chuté de 24% entre 2012 et 2013, ce qui représente 600 millions de lettres à acheminer en moins - un phénomène diamétralement opposé à celui des prospectus, en nette augmentation. Pour la Poste, cette hausse est "une nécessité pour préserver un haut niveau de qualité de service universel". Elle n’aura cependant qu’un impact limité sur les ménages : environ un euro de plus pour les ménages qui envoient en moyenne cinquante lettres par an.

Cette hausse des tarifs du timbre devrait avoir lieu dans le cadre du nouveau plan stratégique de la poste, intitulé "La Poste 2020 : conquérir l’avenir".

Sources : Le Parisien, Les Echos, Pratique.fr