Et si vous deveniez propriétaire dans le Finistère pour 1 euro/m² ?

Article mis à jour le 

Vue de Berrien, village du Finistère - copytight Henri Moreau / creative commons
Vue de Berrien, village du Finistère - copytight Henri Moreau / creative commons

Berrien, commune située dans le Finistère, a décidé de vendre dix terrain viabilisés et constructibles à 1 euro le m². Objectif : séduire de nouvelles familles et ainsi amener l’État à revenir sur sa décision d’y supprimer une classe.

La commune de Berrien, dans le Finistère, a récemment appris qu’une de ses classes devrait disparaître à la rentrée prochaine. Mais la mairie et certains résidents de ce village de 987 habitants se mobilisent afin de stimuler la démographie de la localité, comme le met en évidence Le Télégramme. Résultat : le conseil municipale a récemment choisi de proposer à la vente une dizaine de terrains viabilisés et constructibles de 800 m² en moyenne, pour 1 euro/m², contre 9,50 euros habituellement.

 

Aire de jeux multisports, médiathèque… une commune qui a de quoi attirer

En pratique, les élus locaux souhaitent que le lotissement communal de Liorz An Ti, accolé à l’école, ramène de nouveaux habitants et reçoive des familles dont les enfants auront la possibilité d’être scolarisés en maternelle et en primaire. À noter que comme le souligne Le Télégramme, des communes dans le Cantal et le Calvados étaient parvenues récemment à obtenir gain de cause en procédant de la sorte.

En dépit de moyens réduits, la commune de Berrien dispose d’une salle multifonctions, d’un centre de loisirs, d’une aire de jeux multisports ou encore d’une médiathèque-ludothèque. Sans compter une maison d’assistantes maternelles, en passe de s’installer dans un nouveau bâtiment l’an prochain. Affaire à suivre.

 

Sources : letelegramme, francetvinfo