Tarifs bancaires : un comparateur en ligne permet d'économiser jusqu'à 421 euros

Article mis à jour le 

Mardi, l'UFC Que Choisir a appelé les parlementaires à consolider les droits des clients de la banque de détail dans le projet de loi bancaire, étudié par le Parlement courant février. L'occasion par ailleurs pour l'association de consommateurs de mettre à disposition de tous, et ce gratuitement, un comparateur en ligne de frais bancaires habituellement réservé aux abonnés de son site. Au programme : la possibilité d'économiser entre 105 et 421 euros, en fonction du profil.

Mardi 22 janvier, l'UFC Que Choisir a invité les parlementaires à aller plus loin dans le renforcement des droits des clients de la banque de détail. Pour ce faire, l'association de consommateurs a notamment préconisé une meilleure "information préalable sur les frais bancaires", ce de façon à ce "que le consommateur retrouve son rôle d'arbitre des marchés". Pour l'UFC Que Choisir, le secteur bancaire profiterait aujourd'hui d'une "inadmissible exception", lui permettant de prélever des frais bancaires sans prévenir ni demander l'avis du client au préalable. Ce n'est en effet que par le biais de la convention qu'il signe à l'ouverture d'un compte que le client est informé des frais relatifs à chaque opération tarifée et à chaque incident.

Jusque 421 euros d'économies grâce à un comparateur

À noter que la loi contraint aujourd'hui les banques à faire parvenir au début de chaque année à ses clients un document récapitulant tous les frais bancaires prélevés durant les douze derniers mois. Alors que ces récapitulatifs parviennent en ce moment aux clients, l'UFC-Que Choisir a ouvert gratuitement un comparateur en ligne de frais bancaires pour aider les consommateurs à y voir plus clair. Celui-ci devrait être de nouveau payant d'ici une semaine. À noter que le comparateur permet de réaliser une économie comprise entre 105 et 421 euros, d'un profil à l'autre.

Il est important de savoir que les politiques tarifaires peuvent différer parfois beaucoup d'une banque à l'autre. Ainsi, les prix ne sont pas toujours identiques s'agissant des cartes bancaires à débit immédiat, de l'accès aux opérations sur internet (parfois facturé en sus) ou encore de la commission d'intervention. Pour cette raison, l'UFC Que Choisir recommande aux consommateurs de comparer et de changer de banque en conséquence. Selon les calculs de l'association de consommateurs, il est possible pour une personne de 16-25 ans de réaliser 105 euros d'économies, de 227 euros pour un actif et jusqu'à 421 euros pour quelqu'un de 60 ans possédant des actions en bourse.

Sources : UFC Que Choisir, Le Monde, Le Figaro