Embauche : les CDI en recul de 10 % sur un an

Article mis à jour le 

Décidément, les déclarations d'embauche en contrat à durée indéterminée se font de plus en plus rares. Les CDI ont ainsi baissé de plus de 10 % sur un an, d'après les données publiées ce mercredi par l'Acoss, l'agence centrale des organismes de la sécurité sociale.

Au quatrième trimestre 2012, les déclarations d'embauche en contrat indéterminé ont chuté de 2,8 %, et de 10,5 % en l'espace d'un an, d'après le rapport rendu public par la banque de la sécurité sociale. Conséquence de ce net repli du CDI, les embauches en contrat excédant un mois, à l'exception de l'intérim, ont baissé de 2 % au quatrième trimestre 2012, et de 6,7 % sur un an.

À l'inverse, les déclarations d'embauche en contrat à durée déterminée (CDD) court ne cessent d'augmenter, avec +3,2 % entre octobre et décembre, après une croissance de 1,7 % relevée au trimestre précédent. À noter qu'au quatrième trimestre 2012, le repli des déclarations d'embauche de plus d'un mois est plus net dans les entreprises de 20 employés ou plus, avec -3 %. Une fois encore, ce mouvement est relatif au recul des embauches en CDI.

Sur la même période, la chute des embauches de plus d'un mois a été plus marquée dans l'industrie avec -5 % que dans le BTP (Bâtiment et travaux publics) avec -1,7 % et le tertiaire (-1,9 %). Par ailleurs, presque toutes les régions de France sont concernées par cette réduction des embauches de plus d'un mois, à l'exception de la Corse, du Limousin et de la Guyane, où les embauches restent stables.

Sources : Acoss-Urssaf