Les trains de la SNCF disposeront tous d’Internet d’ici fin 2016

Article mis à jour le 

La SNCF vient d’annoncer qu’Internet serait accessible dans des conditions correctes via ses rames et gares d’ici fin 2016. De quoi enfin satisfaire les usagers tentant vainement de capter internet depuis leur train ?

La totalité du réseau ferroviaire français offrira une connexion internet à ses usagers d’ici fin 2016, comme l’a souligné mardi la SNCF en conférence de presse. À l’origine de cette évolution : une collaboration avec l’Arcep (le régulateur des télécoms) et les opérateurs mobiles. Résultat : les trains hexagonaux pourraient recevoir internet d’ici fin 2016, selon le président de la SNCF, Guillaume Pepy. Et d’ajouter que la mise en œuvre d’un diagnostic technique et qualitatif avec l’Arcep ferait partie des premières concrétisations du projet, pour aboutir à un système infaillible.

Couverture 3G, 4G et densification du Wifi

Les premières mesures du réseau auront lieu dès le mois de mars pour permettre le partage des résultats avec l’Arcep et les quatre opérateurs en avril. En pratique, la SNCF compte faciliter l’accès des infrastructures ferroviaires aux opérateurs mobiles pour permettre le déploiement de leurs antennes. En sus de la couverture 3G et 4G, la société ferroviaire souhaite d’autre part densifier le wifi, notamment dans les TGV, où la très grande vitesse altère la réception internet. Coût estimé de l’opération : 350 000 euros par rame. De quoi peut-être faire oublier les résultats déplorables obtenus par le système actuel mixant wifi et connexion par satellite.

Sources : lci, lemonde