Boîte manuelle, auto, séquentielle : que choisir ?

Par : Florence Laillat - Dernière modification : 26 juin 2014 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'achat auto
boite vitesse

Choisir sa transmission : boîte séquentielle, automatique ou manuelle

La transmission permet d'adapter les vitesses de rotation du moteur et des roues. Pièce maîtresse d'une automobile, la boite de vitesse (ou boîte de vitesses) peut être à fonctionnement manuel, automatique ou séquentiel. Quelles sont les avantages de chaque boîte ? Laquelle choisir ? Quelques éléments de réponse.


A quoi sert la transmission ?

La transmission d'une automobile permet d'adapter la vitesse de rotation d'un moteur thermique à la vitesse de rotation des roues du véhicule. En effet, un moteur thermique tourne à une vitesse assez constante et relativement élevée (1 000, 2 000, 3 000 tours par minute selon ce qu'indique le compte-tours) alors que la vitesse des roues est beaucoup moins rapide et beaucoup plus variable.

Pour permettre aux éléments moteurs de fonctionner harmonieusement, la transmission réduit le couple du moteur. A l'entrée de la boite, l'axe tourne à la même vitesse que le moteur. Après la boite, l'axe sortant (arbre d'entrainement) tourne à la même vitesse que les roues.

Pour permettre le calage des vitesses, la boite comporte plusieurs pignons de diamètres différents. Lorsque l'on passe une vitesse, l'axe entrant est séparé momentanément du moteur grâce à l'embrayage. Ceci vaut pour les boites manuelles bien sûr. Les boîtes automatiques elles fonctionnent non plus sur un mode mécanique mais hydraulique.

Boîte manuelle : la transmission la plus courante

La boite manuelle est la formule la plus commune de transmission sur les voitures d'aujourd'hui. Elle est dite à engrenages puisqu'elle comporte une série de pignons qui permet de monter ou de descendre les rapports de façon synchronisée. La boîte manuelle est actionnée avec un levier de vitesse le plus souvent situé au milieu des deux sièges avant et plus rarement placé au volant. Pour actionner le levier, il est indispensable d'actionner dans le même temps la pédale d'embrayage afin de séparer la boite de vitesse du moteur. Le changement de pignon permet de réduire ou d'augmenter la vitesse selon que l'on souhaite monter d'une vitesse ou rétrograder.

Le fonctionnement d'une boite manuelle est mécanique. Le principal avantage de ce système est qu'il permet au conducteur de pouvoir parfaitement gérer le changement de rapport. Lorsque la conduite est sportive, les rapports peuvent être poussés tandis qu'en conduite tranquille, les rapports sont passés à bas régime. Cette particularité fait que la consommation de carburant peut être modulée par le conducteur et donc réaliser des économies d'essence.

Au négatif, chaque passage de vitesse se doit d'être réalisé dans les règles de l'art : débrayage, embrayage, actionnement du levier. Pour une conduite en ville notamment, la boite manuelle est loin d'être aussi confortable que la boite automatique.

Les boîtes manuelles se déclinent le plus souvent en 5 vitesses + marche arrière mais de nombreux nouveaux modèles sont à 6 rapports + marche arrière. L'adjonction d'un rapport supplémentaire est principalement intéressante sur l'autoroute puisqu'elle permet de consommer moins et d'économiser le moteur.

Boîte automatique : pour un plus de confort

La boite de vitesse automatique (souvent abrégée en BVA) est déclinée sur de nombreux modèles de voitures haut de gamme. Elle a pour principal avantage d'être très confortable à l'usage. Avec une boite automatique, fini le débrayage et l'embrayage. Dès que le frein est lâché et que la pédale d'accélérateur est enfoncée, la voiture avance et gère seule le passage des vitesses. Le passage des vitesses se fait de façon beaucoup plus coulée, sans à coup. La gestion des rapports tient compte de la pression exercée sur la pédale d'accélérateur et la pédale de frein, la vitesse du moteur, la résistance de la voiture à l'air et aux frottements... Lorsque la pédale d'accélérateur est franchement enfoncée pour doubler par exemple, la boite automatique rétrograde d'elle-même pour que le moteur tourne plus vite et dégage plus de puissance.

Si le régime moteur est globalement plus serein, au négatif, la transmission automatique est généralement beaucoup plus gourmande en carburant. L'inertie de la boîte de vitesse automatique nécessite une puissance moteur supérieure.

La boite séquentielle : pour les conduites sportives

De nombreux modèles automobiles plus ou moins puissants mais tous typés sportifs embarquent des transmissions séquentielles. Ces transmissions sont toujours couplées avec une boite automatique. Selespeed, DSG, Sensodrive, Speedshift, ... sous ses noms divers selon les constructeurs se cache en fait une technologie héritée de la Formule 1.

Comme sur les automatiques, la pédale d'embrayage n'est plus de mise. Les commandes se passent au volant. A droite, la commande monte les rapports, à gauche elle rétrograde.

Les modèles utilisant une boîte séquentielle ont pour principal intérêt de proposer des performances supérieures à l'automatique strict et à la boite manuelle. Comment ? En fait, la boite séquentielle limite les pertes de puissance entre chaque rapport. Le passage de vitesse est mieux synchronisé, sans à coups. Le temps de passage d'une vitesse à l'autre est réduit de façon sensible. La voiture est ainsi plus réactive et offre un plaisir de conduire supérieur.

Cependant, toutes les boites séquentielles ne se valent pas ! Certaines sont plus sportives que d'autres selon le degré d'évolution des technologies embarquées. L'autre point positif de la boite séquentielle c'est qu'elle est couplée obligatoirement à une boite automatique. Lorsque le conducteur est pris dans les embouteillages par exemple, il peut ainsi profiter du confort de démarrage en mode automatique.

A l'achat, les véhicules avec boite automatique sont généralement plus chers, mais à la revente ces mêmes véhicules trouvent difficilement preneurs. Pourquoi ? En fait la boite automatique est encore, et restera sûrement dans les prochaines années, assez confidentielle. Souvent taxées de voitures de retraités, les BVA s'adressent à un public beaucoup plus restreint que les voitures courantes équipées d'une boite de vitesse manuelle classique.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr