Essence, diesel, GPL, hybride, gaz, électricité : quelle motorisation choisir ?

Par : Florence Laillat - Dernière modification : 22 avril 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'achat auto
choix motorisation

Choisir sa motorisation

Les constructeurs automobiles multiplient les versions de motorisation de leurs modèles pour mieux répondre aux besoins de leurs clients. Essence, diesel, hybride ou encore GPL, le choix dépend en grande partie de l'usage que l'on a de son véhicule.


Des critères divers à prendre en compte

Si chaque motorisation a ses avantages et ses inconvénients, les écarts entre les 2 principaux carburants, autrement dit l'essence et le diesel, s'amenuisent au fil des années et des avancées technologiques des constructeurs.

Ceci est vrai en termes de :

  • performance sur la route ;
  • consommation ;
  • confort (bruit) ;
  • pollution.


Sachant que désormais l'essence et le diesel sont quasi au coude à coude, le choix entre les différentes options est d'autant plus difficile. Le meilleur moyen de ne pas se tromper est de passer par un calcul du Prix de Revient Kilométrique.

Abrégé en PRK, le prix de revient kilométrique prend en compte les coûts réels sur 5 ans pour un véhicule : assurance, consommation de carburant, amortissement du prix d'achat et entretiens compris.

En passant en revue différents modèles de cylindrées et performances quasi identiques en diesel et en essence, une constatation saute aux yeux : le diesel reste intéressant pour les gros rouleurs (plus de 20 000 km par an) tandis que l'essence reste imbattable sur les kilométrages inférieurs surtout lorsqu'ils sont réalisés essentiellement en ville. Les autres motorisations occupent une part non négligeable dans les effectifs sur route à juste titre puisqu'elles nécessitent un investissement de base plus conséquent.

Plus rare donc plus cher, les véhicules roulant à l'essence + GPL sont très économes sur la route et notablement moins polluants. Le coût de l'installation de la bicarburation est conséquent mais il est en partie amoindri par la prime d'Etat accordée à ce genre de véhicules et la gratuité du certificat d'immatriculation (ex-carte grise). Ces avantages ont été remplacés par le bonus écologique et les aides à l'achat.

Les véhicules électriques encore très peu commercialisés en France sont bien souvent hors course sauf dans le cas d'une utilisation strictement urbaine.

Les hybrides roulant à l'essence et l'électricité quant à eux restent très rares sur nos routes du fait de leur prix d'achat corsé.

Véhicules diesel

Avantages
Un diesel consomme en moyenne environ 15% de carburant en moins par rapport à un même modèle à essence. Cet avantage est renforcé par le prix moindre du gasoil à la pompe. Moins de consommation signifie également une plus grande autonomie.

Une voiture diesel se revend plus chère qu'un véhicule comparable en essence. 3 critères entrent en ligne de compte :
 

  • coût d'achat : plus conséquent pour un véhicule diesel neuf (hors prime promotionnelle des constructeurs) ;
  • mode de calcul de la moins-value kilométrique : les diesels commencent à décoter après 25 000 km par an seulement ;
  • technologie du diesel : les moteurs diesel tournent moins vite et ils s'usent donc moins vite.



Inconvénients
Le diesel est moins performant que les modèles à essence sauf lorsque le véhicule est équipé d'un filtre à particules.

Il rejette également plus de CO2 dans l'atmosphère et ce malgré les grandes avancées technologiques des constructeurs ces dernières années.

Un véhicule diesel est plus cher à l'achat (occasion ou neuf) donc plus cher à assurer (de 10 à 15% de plus selon les compagnies d'assurance).

Le prix des révisions est généralement plus élevé que sur les véhicules essence.

Véhicules essence

Avantages
Le prix d'achat d'un véhicule essence est généralement moins cher que le diesel. Mais les constructeurs multiplient les offres promotionnelles pour amenuiser les écarts.

Le nombre de modèles en essence est plus important qu'en diesel. Dans les gammes des petites citadines, l'essence est souvent reine !

Roulant moins, les voitures essence ne nécessitent que des entretiens espacés et moins chers qu'en diesel.

La prime d'assurance est aussi globalement moins chère (de 10 à 15% de moins).


Inconvénients
Un véhicule essence consomme 10 à 15% de plus qu'un véhicule diesel. Son autonomie est bien évidemment réduite d'autant.

Le carburant à la pompe est également plus cher puisqu'il est taxé de façon plus importante que le gazole.

En cas de fort kilométrage, la décote est plus brutale (tous les 15 000 km au lieu de 25 000 km pour le gazole). Le moteur à essence tournant plus vite, il se fatigue plus vite.

Véhicules GPL

Le GPL (abréviation de Gaz de Pétrole Liquéfié) est un mélange de butane et de propane. Ce carburant gazeux nécessite pour être utilisé par un véhicule l'installation d'un système spécifique. Ce système n'est compatible qu'avec un moteur essence.

Avantages
L'avantage du GPL tient principalement à son prix à la pompe ce qui en fait aujourd'hui le carburant le moins cher.

La combustion du gaz étant complète, un moteur roulant au GPL pollue peu. Cette "propreté" à l'utilisation ouvre des avantages sonnants et trébuchants non négligeables (crédit d'impôt et certificat d'immatriculation (ex-carte grise) souvent gratuit ou bénéficiant d'une réduction de 50%) ainsi que d'autres avantages comme la possibilité de rouler même en cas de pic de pollution et des vidanges plus espacées.

L'autonomie du véhicule est également doublée puisqu'il dispose de 2 réservoirs (un pour l'essence et un pour le GPL).


Inconvénients
Le kit de carburation GPL et le réservoir adéquat coûte encore cher (entre 1 500 et 3 000 € selon les modèles).

Le réservoir supplémentaire généralement installé dans le coffre peut être encombrant. Il peut cependant être placé à la place de la roue de secours et prendre moins de place, donc l'analyse se fait ici au cas par cas.

A cela s'ajoute une vraie lacune dans la distribution : les pompes proposant le GPL sont encore trop peu nombreuses sur nos routes. On compte actuellement environ 1750 stations ouvertes sur le territoire français. Si vous cherchez en une, vous trouverez ici un annuaire répertoriant les stations distribuant du GPL en France. 

Pour la sécurité du véhicule, l'installation doit être obligatoirement homologuée tous les 2 ans. Une nouvelle réglementation a été mise en place le 1er janvier 2011 renforçant les obligations de contrôle d'un véhicule GPL : inspection de l'étanchéité du système, du réservoir, des accessoires de fixation, ainsi que de la date de validité d'épreuve du réservoir de gaz pour les voitures et camions immatriculés avant le 1er juillet 2001. De plus, cette nouvelle réglementation impose un surcoût de ce contrôle technique (20 à 30 € supplémentaires selon les garages). Vous trouverez ici un annuaire recensant les stations effectuant cet examen en France. 

Les véhicules neufs en GPL sont rares. Les constructeurs misant plus facilement sur l'essence ou le diesel, la bicarburation est souvent le parent pauvre des gammes.

Véhicules hybrides

Les vrais véhicules hybrides fonctionnent en partie à l'essence et en partie à l'électricité.

Avantages
La technologie hybride permet de consommer moins d'essence puisque les moteurs électriques prennent dès que possible le relais sur le moteur thermique. Ce dernier est généralement de plus petite cylindrée puisqu'il reçoit l'aide du ou des moteurs électriques.

Consommant moins, l'hybride pollue logiquement moins. L'autonomie est également plus conséquente puisque la voiture recharge ses batteries toute seule en s'appuyant sur le principe de la captation de l'énergie cinétique.


Inconvénients
La double installation électrique et thermique implique un gros surcoût à l'achat. Ce surcoût est amorti en partie seulement par le crédit d'impôt octroyé aux véhicules propres.

Les vrais véhicules hybrides sont extrêmement rares sur le marché aujourd'hui. Seuls quelques modèles exploitent pleinement cette technologie de pointe (dont la célèbre Prius de Toyota).

Véhicules électriques

Avantages
Une motorisation électrique ne pollue pas puisqu'elle ne brûle que de l'électricité.

Cet avantage permet de rentrer dans le cadre des crédits d'impôts octroyés par l'Etat pour les véhicules propres.

Ce type de véhicule n'émet également aucun bruit en roulant.

La recharge de la batterie ne coûte que quelques centimes.


Inconvénients
Les motorisations électriques ont jusqu'à présent beaucoup de mal à percer sur le marché automobile pour une principale raison : l'autonomie. Le véhicule doit être rechargé régulièrement et le temps de charge est long pour peu de kilomètres.

L'usage est principalement urbain.

Ces véhicules étant rares dans les gammes des constructeurs et le coût élevé de la batterie en font des véhicules chers.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr