Comment passer un ordre de bourse ?

Article mis à jour le


Passer un ordre de bourse, c'est faire savoir votre décision d'acheter ou de vendre une certaine quantité de titres, à un moment donné. La procédure est simple, mais il faut savoir qu'il existe plusieurs types d'ordre de bourse qu'il est essentiel de bien connaître, car chacun a un objectif spécifique.

Passer un ordre de bourse
Passer un ordre de bourse

étape 1

Comment passer un ordre de bourse ?

Pour passer un ordre, vous devez impérativement posséder un compte titres auprès d'un intermédiaire boursier. Ce dernier est le seul habilité à exécuter l'ordre de bourse que vous lui transmettez.

Vous pouvez lui transmettre :

  • par le biais d'internet ;
  • par téléphone ;
  • par écrit (fax).

étape 2

Les informations de bases que doit contenir l’ordre de bourse

Pour passer un ordre, vous devez indiquer les informations suivantes :

  • l'intitulé du titre sur lequel vous souhaitez réaliser une opération : précisez son code ISIN (2 lettres suivies de 10 chiffres) ;
  • le sens de l'ordre : s'il s'agit d'une vente ou d'un achat de titre ;
  • la catégorie du titre : action ou obligation ;
  • la quantité de titres que vous souhaitez échanger ;
  • la durée de validité de l'ordre : un jour, 30 jours, une année civile...

étape 3

Quel type d'ordre de bourse choisir ?

Choisissez un ordre de bourse en fonction de votre perception du marché. Les plus usités sont :

  • l'ordre à cours limité : il vous permet de fixer un prix de vente minimum ou d'achat maximum. Si le cours correspond à ce prix, l'ordre est exécuté immédiatement. Sinon, il l'est lorsque le cours atteint ce seuil ;
  • l'ordre au prix du marché : sans indication de prix, il s'exécute au meilleur cours en vigueur au moment où il est transmis. Il peut n'être exécuté que partiellement, si un nombre insuffisant d'actions à ce prix sont en vente ;
  • l'ordre au marché : il consiste à effectuer l'opération complète quel que soit le niveau du cours. Cet ordre est prioritaire sur tous les autres car vous ne donnez aucune condition de prix ;
  • l'ordre à seuil de déclenchement : il permet de vous protéger d'une évolution de cours défavorable en fixant un seuil qui conditionnera son déclenchement.