Hébergement de site internet dédié ou partagé ?

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 13 septembre 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'hébergement de site
hebergement internet dedie partage

Hébergement internet dédié ou partagé

Dans le choix de l’hébergement, vous avez le choix entre un serveur dédié et un serveur partagé. Dans le cas de l’hébergement partagé ou mutualisé, vous partagez l’espace disque et la bande passante offerts par le serveur avec plusieurs utilisateurs. Un serveur dédié, comme son nom l’indique, offre des ressources beaucoup moins limitées puisque vous disposez de la totalité du serveur pour votre propre usage.


Hébergement partagé : avantages et inconvénients

C’est une option bon marché et suffisante si le site est léger. Cet hébergement inclut la plupart du temps l’accès à des bases de données (souvent via MySQL) et propose certains langages de programmation libres, en particulier PHP et Perl. Vous paierez un forfait dépendant de l’espace disque loué et des options supplémentaires que vous choisirez, ainsi que du nombre de clients partageant le serveur. Vous ne vous occupez pas de l’entretien du serveur.

Cependant, le fait de partager la puissance et la bande passante d’un serveur vous rend vulnérable à des ralentissements significatifs, car la charge et le trafic que peut supporter votre site sont d’autant plus réduites qu’il y a d’utilisateurs avec qui vous devez partager votre serveur. Par ailleurs, si l’un des sites hébergés sur le même serveur que vous rencontre un pic de trafic inhabituel, tous les sites hébergés sur le serveur subiront ainsi des ralentissements.

Bien que cela soit rare, il est également possible que l’un de ces sites abrite un contenu illégal, ce qui peut aboutir à la mise hors ligne du serveur et donc de votre site.

Enfin, puisque vous ne disposez pas d’un contrôle total sur votre serveur il ne vous sera pas possible d’installer vous-même certains logiciels dont vous aurez besoin (par exemple si vous voulez utiliser d’autres langages de programmation pour concevoir votre site internet).

Adoptez donc un hébergement partagé si vous n’avez pas besoin de garanties absolues au niveau de la disponibilité de votre site internet ou si vous n’attendez pas un trafic très important. Cette solution convient mieux aux sites internet de petites entreprises ne souhaitant pas investir beaucoup d’argent dans leur hébergement.

Bien choisir son hébergement partagé

Derrière des offres trop bon marché se cachent en général des serveurs surchargés et dont l’assistante technique n’est pas satisfaisante.

Il convient de faire une étude de marché avant de choisir votre offre en fonction de vos besoins.

  • Préférez les serveurs qui offrent bases de données, langages de développement libres et un accès Telnet ou SSH au serveur. Comme vous ne pourrez installer de logiciels supplémentaires, assurez-vous que les logiciels préinstallés correspondent à vos besoins ;
  • Choisissez un hébergeur qui permet, le moment venu, de passer en serveur dédié, afin d'éviter des frais liés à un changement d'hébergeur et un déménagement des données ;
  • Vérifiez qu’il y a un nombre maximum d’utilisateurs garanti : certains prestataires hébergent trop de sites sur un même serveur pour obtenir des prix cassés ;
  • L’assistance technique doit pouvoir se faire par téléphone ;
  • Enfin, demandez des noms de sites hébergés par le serveur et contactez-les pour connaître leur expérience en matière d'hébergement.

Hébergement dédié : avantages et inconvénients

Cet hébergement vous conviendra mieux si vous avez des besoins particuliers ou un trafic important.

C’est une option plus chère, mais plus souple. Vous exploitez la totalité des ressources d’un serveur, et la probabilité que votre site se retrouve inaccessible est donc bien plus faible que dans le cas d’un hébergement partagé.

Vous avez plus d’espace et pouvez ainsi installer tous les logiciels que vous souhaitez. En serveur entièrement dédié, vous pourrez gérer les fichiers et les applications et leurs configurations sur le serveur, alors qu’en serveur semi-dédié vous gérerez seulement les fichiers. Les interventions de maintenance sont à la charge de l’hébergeur.

Le principal inconvénient des offres d’hébergement dédié réside dans leur prix significativement plus élevé. Bien que les hébergeurs proposent la plupart du temps une assistance technique ainsi qu’une installation "prête à l’emploi" l’administration d’un serveur dédié peut nécessiter de votre part certaines connaissances techniques.

Bien choisir son hébergement dédié

Les mêmes précautions que dans le cas d’un hébergement partagé s’imposent.

  • Si vous avez besoin de fortes garanties de fiabilité, visiter les locaux du prestataire est conseillé : vous examinerez les systèmes anti-incendie, la qualité du gardiennage, etc ;
  • Vérifiez la disponibilité de l’assistance technique, la réaction doit être rapide en cas de panne ;
  • Vérifiez à quels fournisseurs de bande passante votre hébergeur est lié, préférez ceux liés aux opérateurs majeurs ;
  • Vous pouvez demander au prestataire un contact qui vous est réservé pour l’assistance technique.

Si vous n’êtes pas certain de la meilleure option pour héberger votre site internet, n’hésitez pas à demander à une connaissance disposant de connaissances techniques ; en particulier, si vous avez fait appel à un prestataire pour réaliser votre site internet, celui-ci devrait pouvoir vous être de bon conseil.


Licenciement, comptabilité, RH...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu