Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les installations et normes électriques
installation prise terre

Installation d'une prise de terre

Tout appareil raccordé à la terre est une assurance tranquillité dans un logement. En cas de défaut d'isolation, le courant est attiré à la terre. Installer une prise de terre est obligatoire. Cette opération obéit à des règles strictes qui garantissent son bon fonctionnement.


1

Installer la prise de terre : à faire avant

La prise de terre elle-même est un piquet de grande longueur, planté verticalement. Elle peut aussi être constituée d'une boucle, mise en place en fond de fouille avant la constructoinconstruction de la maison.

Cette prise est reliée par un conducteur de terre à la borne principale de terre. Sur celle-ci sont également branchés le conducteur principal de protection (en provenance du tableau général) et la liaison équipotentielle principale. Cette dernière relie toutes les canalisations et structures métalliques du bâtiment ainsi que les liaisons équipotentielles locales, celle de la salle de bain par exemple.

Si l'un de ces composants est mal réalisé, la mise à la terre peut s'avérer parfaitement inefficace. D'autre part, il faut tenir compte de la résistivité du sol, c'est à direc'est-à-dire sa capacité à absorber le courant, comme l'eau sur une éponge. Cette résistivité varie selon la nature du terrain et son degré d'humidité. Elle doit être calculée avec un appareil spécial, un ohmmetreohmmètre de terre, différent des testeurs vendus en grande surface. L'exemple de réalisation indiqué ci-dessous est un cas général. Faites valider vos travaux par un professionnel.

Un rappel : il strictement interdit d'utiliser une canalisation métallique, quelle qu'elle soit, en guise de mise à la terre bricolée. C'est, hélas, encore trop souvent le cas dans les logements anciens.

2

Composants d'une mise à la terre

Faites une tranchée reliant la maison à l'endroit où vous allez faire votre installation prise de terre. Enterrez la gaine TPC, dans laquelle vous avez au préalable passé le conducteur de terre.

3

Le trou pour installer la prise de terre

Creusez un trou de la taille de la boîte de ciment à couvercle. Enfoncez le piquet de terre à environ 2 m de profondeur. Laissez quelques centimètres du piquet dépasser, avec le collier de serrage. Reliez le conducteur au piquet par le collier de serrage et entourez-le de mastic pour le protéger. Enfermez le tout dans la boîte de ciment. Fixez sur le mur, à 30 cm du sol, la barrette de mesure, entre le tableau électrique général et l'installation prise de terre.

4

Branchement d’une prise de terre

Branchez l'extrémité du conducteur de terre, sortant de la gaine TPC, à la barrette de mesure. Prenez une longueur de fil de terre (vert et jaune), dénudez les deux extrémités. Puis, branchez l'une sur la barrette et l'autre sur votre tableau électrique général. Si ce fil doit traverser le mur, il doit être protégé par une gaine TPC.

L'installation d'une prise de terre doit être associée à un disjoncteur différentiel de 500 mA qui coupe l'installation électrique en cas de dysfonctionnement.


Attention, le conducteur de terre de 25 mm2 doit être en cuivre ou en acier galvanisé.


Coût pour l'installation, comptez environ :


  • conducteur : environ 4 € le mètre ;

  • barrette : environ 15 € ;

  • piquet : environ 7 €.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr