Installer un brumisateur dans un espace extérieur

Article mis à jour le 
Un brumisateur ou un humidificateur pour rendre l’atmosphère plus douce
Un brumisateur ou un humidificateur pour rendre l’atmosphère plus douce
Lorsque le thermomètre grimpe, le brumisateur d'extérieur offre une solution efficace pour hydrater son corps pendant une sieste au soleil sur sa terrasse ou dans son jardin. Il se vend généralement en kit et peut se fixer sur un balcon, une véranda, dans une serre ou sur une aire de jeu pour enfants. La pulvérisation des fines particules d'eau fait descendre la température de près de 10° et permet ainsi de rester au frais à l'extérieur.


Les avantages de la brumisation

Bien s'hydrater l'été est indispensable : boire beaucoup d'eau et se baigner y contribuent. Mais vous pouvez aussi opter pour un brumisateur extérieur qui va vous protéger des insolations et des chocs thermiques. En effet, le brumisateur pulvérise des micro particules d'eau qui vont rafraîchir l'air ambiant. Ce processus va perdurer jusqu'à ce que l'humidité s'évapore, ensuite une nouvelle pulvérisation sera nécessaire pour renouveler l'effet produit. Les avantages sont immédiats, la brumisation :

  • baisse de façon sensible la transpiration des personnes mais aussi des animaux et des végétaux.

  • corrige la déshydratation induite par une élévation de la température ;

  • Éloigne les insectes volants et limite les poussières.

Des brumisateurs pour tous les budgets

L'installation d'un brumisateur d’extérieur est plutôt facile. La plupart des modèles sont vendus en kit et se montent avec l'aide de la notice d'instruction. Il faut toutefois disposer d'une alimentation électrique pour pouvoir connecter l'appareil. Plusieurs modèles sont disponibles, tous doivent être raccordés à un réseau d'eau :

  • le brumisateur portable est léger et facile à déplacer. Il peut être placé sur une terrasse, prés d'un transat ou à proximité de l'espace de jeu des enfants. Il est vendu autour de 50 euros, toutefois, son rayon d'action reste limité ;

  • moins mobile et plus onéreux (autour de 205 euros), le ventilateur- brumisateur est monté sur roues. Il permet d'humidifier des zones plus vastes. Il se compose d'un surpresseur, d’un ventilateur sur colonne et d’un réseau de buses de brumisation.

  • le rideau de brumisation permet de rafraîchir un espace localisé grâce à un système composé par plusieurs rampes de brumisation fixes. Elles sont disposées en hauteur, sur une structure et sont alimentées par un surpresseur d’eau. Il faut compter au moins 1300 euros pour ce type de dispositif.